NOUVELLES

L'amitié féminine est au coeur du film de vampires «The Moth Diaries»

04/04/2012 01:48 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le tournage d'un film sur les liens d'amitié intenses entre des adolescentes a posé un problème inusité à la réalisatrice Mary Harron : on lui a dit que son projet ne contenait pas assez de beaux garçons.

La réalisatrice d'«American Psycho» affirme qu'il lui a fallu des années pour que son projet de film de vampires, «The Moth Diaries», prenne enfin son envol à Hollywood, en grande partie parce qu'on n'y trouvait pas assez de jeunes personnages masculins pour soi-disant attirer un plus grand public.

«Il n'y a pas beaucoup de films sur le sujet. (Il y a eu) "Heavenly Creatures" («Créatures célestes»), "The Virgin Suicides" («Cri ultime»), "Picnic at Hanging Rock" («Pique-nique à Hanging Rock») (...) Il n'y a que peu de films qui traitent de l'intensité d'un univers entièrement féminin», a raconté Harron, en septembre dernier, lorsqu'elle a présenté son film au Festival international du film de Toronto.

«Habituellement, surtout à Hollywood, ils veulent inclure des beaux garçons pour vendre davantage. C'était mon plus gros problème quand je cherchais du financement, on me disait: "Personne ne veut faire de films avec seulement des adolescentes." (...) Le fait que ça n'ait pas été fait est ce qui m'allume.»

L'histoire de «The Moth Diaries» se déroule dans un pensionnat pour jeunes filles. Le Torontois Scott Speedman y interprète l'un des rares personnages masculins, celui d'un professeur qui attise la paranoïa d'une élève fragile en lui faisant lire l'histoire de vampires «Carmilla», de Joseph Sheridan Le Fanu.

Sarah Bolger est en vedette dans la peau de la mélancolique Rebecca, qui souffre du suicide de son père, deux ans auparavant. Elle trouve réconfort dans les relations qu'elle a forgées avec ses camarades de classe, surtout sa meilleure amie Lucy, interprétée par Sarah Gadon.

L'arrivée d'une mystérieuse élève britannique, Ernessa, jouée par Lily Cole, viendra bouleverser son univers.

«The Moth Diaries» est inspiré du roman de Rachel Klein, paru en 2002. Klein a aussi signé le scénario du film. Le film prendra l'affiche vendredi à Montréal, Toronto et Vancouver.

PLUS:pc