NOUVELLES

Canada: suppression de 1.100 postes au ministère de la Défense (opposition)

04/04/2012 03:10 EDT | Actualisé 04/06/2012 05:12 EDT

Les compressions budgétaires du gouvernement canadien vont entraîner la suppression de 1.100 postes de fonctionnaires au ministère de la Défense, a annoncé mercredi le Nouveau parti démocratique (NPD, gauche), première formation d'opposition à Ottawa.

Le gouvernement conservateur a annoncé jeudi dernier des coupes budgétaires dans le fonctionnement de plusieurs ministères totalisant 5,2 milliards de dollars sur trois ans, dont 1,1 milliard au ministère de la Défense.

Au total, le gouvernement prévoit de supprimer 19.200 postes fédéraux sur une période de trois ans, soit 4,8% de l'effectif total, dans le cadre de son objectif de renouer avec les excédents budgétaires d'ici 2016.

Dans un communiqué, le NPD affirme que les licenciements à la Défense auront lieu "cette semaine" et toucheront toutes les régions du pays, même si "le Québec paiera le gros prix avec 361 suppressions de postes, principalement sur les bases militaires de Valcartier et Saint-Jean-sur-Richelieu".

Les compressions affecteront des civils dans tous les domaines, ce qui obligera les militaires à effectuer les tâches de ces derniers.

jl/sam

PLUS:afp