NOUVELLES

Sécurité aérienne: le Vérificateur presse Transports Canada de faire mieux

03/04/2012 11:47 EDT | Actualisé 03/06/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Transports Canada doit resserrer sa surveillance de la sécurité aérienne, estime le vérificateur général.

Si le ministère fédéral a développé un système de sécurité aérienne rigoureux et conforme aux normes internationales, son inspection des vols à haut risque est nettement moins reluisante, a affirmé mardi Michael Ferguson.

M. Ferguson, qui présentait son rapport aux Communes, a appelé à plus de diligence de la part de Transports Canada dans sa supervision des systèmes de sécurité des compagnies aériennes.

Au cours des dernières années, la surveillance est passée d'une approche traditionnelle à la mise en place de systèmes de gestion de la sécurité, entraînant du même coup un transfert des responsabilités aux compagnies aériennes.

Transports Canada doit s'assurer que les compagnies observent des politiques et des procédures de sécurité adéquates. Mais le vérificateur général estime qu'à certains égards, le ministère manque à ses devoirs.

M. Ferguson a notamment déploré que l'information utilisée par Transports Canada pour identifier les compagnies à haut risque ne soit pas toujours disponible ou maintenue à jour.

Transports Canada reconnaît ses lacunes à ce chapitre et s'est engagé à y remédier pour améliorer sa surveillance de la sécurité, indique-t-on dans le rapport du vérificateur général.

M. Ferguson rappelle toutefois que l'aviation au Canada demeure, somme toute, sécuritaire.

PLUS:pc