NOUVELLES

Sawyer Clarke Robison accusé de tentative de meurtre et 13 autres accusations

03/04/2012 09:08 EDT | Actualisé 03/06/2012 05:12 EDT

KILLAM, Alta. - Sawyer Clarke Robison, qui est accusé de tentative de meurtre sur deux agents albertains de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC), fait face à 13 accusations supplémentaires en lien avec la possession d'armes à feu.

Lors de l'audience sur la libération sous caution de l'homme à la cour provinciale de Killam, mardi, le juge a choisi de reporter sa décision au 11 avril.

M. Robison fait déjà face à deux chefs d'accusation pour tentative de meurtre. Il comparaîtra devant un juge et un jury.

Mardi, la cour était remplie des partisans de M. Robison, notamment ses parents, proches et amis.

L'avocat de la Défense Brian Beresh a indiqué n'avoir jamais vu un de ses clients recevoir autant d'appuis, référant à une «communauté qui se rassemble pour une cause pour laquelle on s'attendrait plutôt à une division».

«Durant mes nombreuses années de pratique, j'ai défendu des causes qui m'ont davantage tenu à coeur que d'autres, et celle-ci en est une pour laquelle je me battrai de toutes mes forces», a lancé M. Beresh à sa sortie de la cour.

Les preuves présentées lors de l'audience font l'objet d'une ordonnance de non-publication.

PLUS:pc