NOUVELLES

Ontario: le NPD veut une nouvelle tranche d'imposition pour les plus riches

03/04/2012 01:42 EDT | Actualisé 03/06/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le Nouveau Parti démocratique de l'Ontario est prêt à appuyer le budget présenté par le gouvernement libéral minoritaire de Dalton McGuinty à condition qu'on ajoute une nouvelle tranche d'imposition pour ceux qui gagnent plus de 500 000 $ par année.

La leader néo-démocrate Andrea Horwath a expliqué que le taux d'imposition provincial de 11,6 pour cent appliqué aux revenus de 78 000 $ et plus devrait être haussé de deux points pour ceux qui gagnent plus d'un demi-million de dollars par année.

Mme Horwath affirme que ce changement rapporterait 570 millions $ par année à la province. Selon elle, cela serait suffisant pour cesser d'appliquer la taxe de vente harmonisée au mazout et pour protéger 4000 places en garderie — deux autres demandes du NPD.

Le premier ministre McGuinty a indiqué qu'il étudierait toute proposition présentée par le NPD, mais a prévenu que toute nouvelle dépense devra être accompagnée de nouveaux revenus.

Le Parti progressiste-conservateur a déjà annoncé qu'il votera contre le budget. Les libéraux ont donc besoin d'au moins deux votes néo-démocrates, faute de quoi le gouvernement minoritaire tombera, déclenchant de nouvelles élections générales cinq mois après les plus récentes.

En début de journée mardi, M. McGuinty a accusé les conservateurs de chercher à provoquer des élections dont personne ne veut et qui, selon lui, mettraient en péril la fragile relance économique de la province.

Mme Horwath estime que le budget place un fardeau trop important sur les épaules des familles. Son parti veut que les travailleurs soient traités plus équitablement dans le cadre de la lutte au déficit.

PLUS:pc