NOUVELLES

James Murdoch démissionne de la présidence de British Sky Broadcasting

03/04/2012 04:09 EDT | Actualisé 03/06/2012 05:12 EDT

LONDRES - James Murdoch, autrefois considéré comme l'héritier de son père, a démissionné mardi de la présidence de British Sky Broadcasting (BSkyB), l'un des postes les plus importants de l'empire médiatique de Rupert Murdoch.

La compétence et la crédibilité de James Murdoch ont été sévèrement critiquées depuis la révélation du scandale des écoutes téléphoniques et les allégations de corruption au sein du défunt News of the World et dans les autres journaux britanniques dont il était responsable.

M. Murdoch, âgé de 39 ans, a expliqué qu'il démissionnait pour s'assurer qu'il n'y ait pas d'«amalgame avec les événements dans une organisations distincte».

James Murdoch reste néanmoins membre indépendant du conseil d'administration de BSkyB. Il conserve également ses fonctions au sein de News Corp., l'empire médiatique de son père, et reste PDG de la division internationale de l'entreprise.

L'ancien vice-président Nicholas Ferguson prendra la place de James Murdoch à la tête de BSkyB. Tom Mockridge, qui a récemment remplacé Murdoch fils chez News International, le groupe médiatique britannique, devient pour sa part vice-président de BSkyB.

L'annonce de mardi est le plus récent épisode d'une série de revers pour James Murdoch. À la fin du mois de février, il a quitté la présidence de News International pour se concentrer sur les intérêts de News Corp. à New York. Il a aussi démissionné des conseils d'administration de la maison d'enchères Sotheby's et de l'entreprise pharmaceutique GlaxoSmithKline PLC.

PLUS:pc