Justin Trudeau ferme la porte à un combat revanche contre Patrick Brazeau

Publication: 2/04/2012 14:03 Mis à jour: 4/04/2012 12:27

OTTAWA - Il ne faut pas s'attendre à la tenue d'un combat revanche entre le sénateur conservateur Patrick Brazeau et le député libéral Justin Trudeau. Le député de Papineau a fermé la porte à une telle éventualité lundi: «Je suis un parlementaire, pas un boxeur», a-t-il justifié.

«J'ai été heureux de le faire, heureux d'amasser autant d'argent comme nous l'avons fait, mais je ne participerai à aucun autre combat de boxe. J'ai du travail à faire», a lancé M. Trudeau.

Le libéral, qui était plutôt donné perdant en vue du combat, a surpris tout le monde en défaisant son adversaire par arrêt de l'arbitre samedi soir, au troisième round.

«J'ai fait une erreur de débutant en sortant comme un enragé («raging bull»)», a analysé Patrick Brazeau.

«Pendant un moment, j'ai cru que je le dominais. J'ai cru que j'allais le mettre K.O, mais il est revenu et il a été capable de reprendre son souffle après le premier round. Malheureusement, je n'ai pas été en mesure de le faire», a poursuivi le sénateur.

Le combat a permis d'amasser 230 000 $ qui seront versés à la recherche sur le cancer. Mais il y avait autre chose en jeu: la chevelure et la fierté.

Le perdant s'était engagé à passer sous les ciseaux du coiffeur devant les caméras sur la colline parlementaire, et à revêtir un chandail de hockey aux couleurs de la formation politique adverse.

Depuis lundi après-midi, le sénateur conservateur Patrick Brazeau arbore donc une nouvelle coupe de cheveux: sa longue tignasse a été raccourcie dans le foyer de la Chambre des communes.

La coiffeuse Stefania Capovilla a retranché la queue de cheval d'une vingtaine de centimètres de la chevelure sénatoriale.

Patrick Brazeau devra aussi porter, pour le reste de la semaine, un chandail de hockey aux couleurs du Parti libéral du Canada et portant le nom du «joueur» Trudeau.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |