NOUVELLES

Jean-Martin Aussant a dévoilé les quatre premiers candidats d'Option nationale

02/04/2012 04:29 EDT | Actualisé 02/06/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La formation politique Option nationale, dirigée par l'ancien péquiste Jean-Martin Aussant, a dévoilé lundi ses quatre premiers candidats, dont Denis Monière, politicologue à l'Université de Montréal.

Celui qui se présente comme un militant de la cause souverainiste depuis 40 ans sera candidat dans Sainte-Marie-Saint-Jacques. Selon M. Monière, le Parti québécois a trahi son projet et c'est pourquoi il choisit maintenant de se joindre à une formation qui milite pour un l'objectif clair de faire du Québec un pays.

Jean-Martin Aussant a insisté sur le caractère distinct et variés de ses candidats, deux hommes et deux femmes.

Outre Denis Monière, qui a tâté de la politique en fondant lui-même deux partis souverainistes dans le passé, Option nationale a aussi confirmé les candidatures de trois néophytes: Évelyne Beaudin, une étudiante de maîtrise en économie à l'Université de Sherbrooke qui sera candidate dans la circonscription de Jean Charest; Samuelle Ducrocq-Henry, issue du secteur des nouvelles technologies, qui sera candidate dans Bertrand; et Yanek Lauzière-Fillion, animateur à la francisation des immigrants, qui se présentera dans Crémazie.

Option nationale a franchi le cap des 2000 membres. Selon Jean-Martin Aussant, il s'agit d'un exploit pour un parti qui démarre à peine et qui ne s'est pas payé le luxe de faire une vaste offensive publicitaire.

Il estime d'ailleurs être une alternative pour ceux qui ne se reconnaissent plus dans le Parti québécois, qui désirent une nouvelle option et qui n'ont pas été convaincus par l'offre de François Legault et de sa Coalition avenir Québec.

PLUS:pc