NOUVELLES

Goodell a rencontré l'AJNFL à propos des Saints, qui peuvent engager Parcells

02/04/2012 07:07 EDT | Actualisé 02/06/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Tandis que le commissaire de la NFL Roger Goodell décidait des sanctions à imposer aux joueurs et s'apprêtait à écouter les appels dans le dossier du programme de primes aux blessures des Saints de La Nouvelle-Orléans, il a déclaré qu'il n'allait pas empêcher l'équipe de demander à Bill Parcells de la diriger à titre d'entraîneur-chef intérimaire.

«C'est leur décision. Ils doivent prendre ces décisions et nous tournerons la page», a dit Goodell lundi lors de l'ouverture d'un nouveau magasin d'articles de sport sanctionnés par la NFL. «Bill est un excellent entraîneur, et je suis certain qu'il apportera beaucoup de caractère et d'intérêt à cette équipe. Et il est très compétitif, alors je suis certain qu'il ferait du bon boulot.»

Avant que les Saints ne choisissent l'identité de l'entraîneur qui dirigera l'équipe cette saison, Goodell doit encore rendre sa décision dans le dossier de l'appel de l'entraîneur-chef Sean Payton sur sa supension d'une saison, ainsi que dans ceux de l'entraîneur-adjoint Joe Vitt et du directeur général Mickey Loomis. Il doit aussi trancher sur les pénalités imposées à l'organisation.

Goodell prévoit assister aux audiences cette semaine, et espère pouvoir rendre ses décisions peu de temps après.

«Ça dépend en partie de la date de l'audience pour l'appel, et des informations qui seront véhiculées durant le processus», a confié Goodell, qui a rencontré Payton deux fois avant que l'appel ne soit logé.

Entre-temps, Goodell a déclaré que la ligue a rencontré les représentants de l'Association des joueurs (AJNFL) pour discuter des pénalités à imposer aux joueurs des Saints qui ont participé au programme de primes aux blessures.

Goodell a déclaré qu'après la rencontre de lundi il espérait «que nous obtiendrons des informations et, avec un peu de chance, une recommandation de l'AJNFL.»

Le syndicat a demandé à la NFL de lui fournir toutes les informations que la ligue a recueillies dans le cadre de son enquête qui a révélé que 22 des 27 joueurs défensifs avaient participé au controversé programme des Saints. Sous ce système, les joueurs ont reçu des milliers de dollars entre 2009 et 2011 pour des coups vicieux qu'ils ont portés à des joueurs visés, afin qu'ils quittent le terrain.

Goodell a précisé que la ligue avait offert à l'AJNFL deux dossiers confidentiels relatifs à l'enquête sur le controversé programme.

Par exemple, selon la ligue, le secondeur Jonathan Vilma aurait offert 10 000 $ à tout joueur des Saints qui blesserait le quart des Vikings du Minnesota Brett Favre durant le match de championnat de l'Association nationale en 2010.

Goodell a aussi indiqué que l'audience en appel de la décision de suspendre Payton pendant un an aura lieu cette semaine, sans préciser la date. Outre Payton, Vitt et Loomis ont porté leur cause en appel. L'équipe souhaite aussi contester l'amende de 500 000 $US qui lui a été imposée, ainsi que la perte de choix au repêchage.

PLUS:pc