Une étude remet en question le lien entre les jeux vidéo et l'agressivité

Videogames

Première Publication: 2/04/2012 16:48 Mis à jour: 4/04/2012 12:27

MONTRÉAL - Les jeux vidéo violents ne rendraient pas plus agressifs et pourraient même avoir l'effet inverse sur ses adeptes, indique une étude réalisée par des chercheurs suédois.

Les scientifiques de l'université de Göteborg ont passé des centaines d'heures à jouer en ligne et à observer des joueurs en pleine action, dont certains qui ont été filmés. Ils se sont concentrés sur des jeux décrits comme violents pendant lesquels les joueurs doivent à la fois se battre et collaborer ensemble.

Les chercheurs Ulrika Bennerstedt, Jonas Ivarsson et Jonas Linderoth ont conclu que les joueurs trop agressifs ou trop émotifs sont ceux qui connaissent le moins de succès à ces jeux. En revanche, une bonne capacité à collaborer serait essentielle.

Ils expliquent que le lien entre ces jeux et un comportement agressif découle de la notion de «transfert», qui voit les connaissances acquises dans un certain contexte être mise en application dans un autre.

Pour l'instant, disent-ils, la notion d'un tel «transfert» concernant les jeux vidéo violents et la vie réelle des joueurs tient davantage de l'hypothèse que du problème concret.

SUIVRE LE Québec

Publié par Patrick White  |