NOUVELLES

Tunisie: l'état d'urgence est prolongé pour un mois

01/04/2012 12:46 EDT | Actualisé 01/06/2012 05:12 EDT

TUNIS, Tunisie - L'état d'urgence, en vigueur en Tunisie depuis le soulèvement populaire qui a fait chuter le régime de l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali, a été prolongé une nouvelle fois jusqu'à fin avril, a annoncé dimanche la présidence tunisienne dans un communiqué diffusé par l'agence officielle TAP.

Selon le porte-parole de la présidence Adnène Mancer, la décision a été prise par le chef de l'Etat Moncef Marzouki en concertation avec le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaâfar et le chef du gouvernement Hamadi Jebali.

Il l'a justifiée par la persistance de certains risques et les troubles qui entravent épisodiquement les activités des pouvoirs publics dans plusieurs régions de l'intérieur, "en dépit de l'amélioration de la situation sécuritaire enregistrée ces dernières semaines".

Le ministère tunisien de l'Intérieur a décidé cette semaine d'interdire les manifestations sur l'avenue Bourguiba à Tunis, à la suite de la multiplication des rassemblements dans cette artère de la capitale, épicentre de la contestation, au cours desquels des islamistes radicaux ont lancé des appels au meurtre et s'en sont pris à des artistes qui célébraient la journée mondiale du théâtre.

PLUS:pc