NOUVELLES

Nucléaire: l'Iran doit prouver que ses intentions sont pacifiques, selon Clinton

01/04/2012 04:58 EDT | Actualisé 01/06/2012 05:12 EDT

ISTANBUL - La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a exhorté l'Iran à étayer sa déclaration voulant que les armes de destruction massive sont interdites par l'Islam en acceptant un plan d'action qui permettrait de prouver qu'elle n'a pas l'intention de construire une bombe atomique.

En prévision des pourparlers internationaux du 13 avril à Istanbul sur le programme iranien d'enrichissement nucléaire, Mme Clinton a discuté stratégie avec le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, qui s'est rendu à Téhéran la semaine dernière avec d'autres représentants de son gouvernement.

Durant une conférence de presse dimanche, la chef de la diplomatie américaine a raconté que M. Erdogan et la délégation turque avaient été informés lors de leur visite que le leader suprême de l'Iran, l'ayatollah Ali Kamenei, considérait les armes de destruction massive comme étant interdites par l'Islam.

Hillary Clinton a affirmé que la communauté internationale voulait maintenant discuter avec Téhéran afin de voir comment cette croyance pouvait mener à la mise en place d'un processus concret capable de démontrer que les objectifs du gouvernement iranien sont pacifiques.

Washington et ses alliés croient que l'Iran souhaite se doter d'une arme nucléaire alors que Téhéran soutient que son programme d'enrichissement d'uranium ne vise qu'à créer de l'énergie et à faire de la recherche.

PLUS:pc