NOUVELLES

Deux études démontrent la pertinence des chirurgies contre le diabète

01/04/2012 11:39 EDT | Actualisé 01/06/2012 05:12 EDT

CHICAGO - De nouvelles recherches prouvent sans nul doute que les chirurgies de réduction de la masse corporelle peuvent renverser et possiblement guérir les diabètes, et les médecins affirment que l'opération devrait être offerte plus tôt à plus de patients atteints de la maladie — et pas seulement en dernier recours.

Les deux études, publiées cette semaine, sont les premières à comparer les chirurgies de réduction de l'estomac aux médicaments uniques contre le diabète de type 2 causé par l'obésité. Des millions d'Américains atteints de la maladie ne peuvent produire suffisamment d'insuline pour leurs besoins en sucre.

Les deux études ont découvert que les chirurgies aident beaucoup plus de patients à obtenir des niveaux normaux de glucose dans le sang que les seuls médicaments.

Les résultats ont été draconiens: certaines personnes ont pu cesser de prendre de l'insuline aussi tôt que trois jours après leur opération. Le taux de cholestérol et d'autres facteurs de risque de problèmes cardiaques ont aussi été significativement réduits.

Les médecins hésitent à parler de «remède» car ils ne peuvent promettre qu'une maladie ne refera pas surface. Mais dans l'une des études, la plupart des patients ayant subi une opération ont été en mesure d'arrêter tout traitement contre le diabète et d'être en rémission pour au moins deux ans. Aucun de ceux traités seulement avec des médicaments ont pu faire de même.

Le docteur John Buse, de l'université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, un éminent spécialiste des diabètes n'ayant pas pris part à ces études, a parlé d'une «avancée majeure». Il a dit souvent recommander la chirurgie à ses patients qui sont obèses et ne peuvent contrôler leur taux de sucre avec des médicaments, mais que plusieurs restent méfiants.

«Ces preuves aideront à les convaincre qu'il s'agit véritablement d'un traitement important qu'il faut au moins considérer», a-t-il commenté.

Des éléments suggéraient que la chirurgie en tant que tel — et pas seulement la perte de poids — contribuait à renverser les diabètes en agissant sur les hormones.

La chirurgie de réduction de poids s'est avérée «être un traitement excellent et très approprié contre les diabètes», a soutenu l'un des coauteurs de l'une des études à New York, le docteur Francesco Rubino.

Les études ont été publiées en ligne par le «New England Journal of Medicine», et la plus volumineuse a été présentée lundi lors d'une conférence de l'American College of Cardiology à Chicago.

Depuis un siècle, les médecins ont traité les diabètes avec des pilules et de l'insuline, et encouragé la perte de poids et l'exercice physique avec un succès mitigé. Peu de gens avec une obésité marquée peuvent perdre suffisamment de poids sans chirurgies, et plusieurs médicaments utilisés pour traiter les diabètes peuvent faire engraisser, aggravant ainsi la situation du patient.

Les chirurgies offrent l'espoir d'un remède à long terme. Le pontage gastrique est la forme la plus courante: l'estomac est réduit à une petite poche qui est reliée au petit intestin.

Dans une clinique de Cleveland, 150 patients ont reçu l'une ou l'autre des chirurgies à l'étude en plus des médicaments habituels, alors qu'un autre groupe a été traité uniquement avec les médicaments. Dans une université à Rome, 60 patients ont fait l'objet d'une expérience similaire.

PLUS:pc