NOUVELLES

L'Irlande se révolte contre une nouvelle taxe sur les propriétés immobilières

31/03/2012 08:50 EDT | Actualisé 31/05/2012 05:12 EDT

DUBLIN - L'Irlande, criblée de dettes, fait face à une révolte à propos de sa nouvelle taxe sur les propriétés immobilières.

Le gouvernement a indiqué qu'un million des 1,6 million de foyers du pays n'avait pas payé les frais annuels, samedi, date limite pour s'acquitter de la taxe.

Environ 5000 manifestants opposés à la taxe ont défilé dans le centre de Dublin en direction de la conférence du parti au pouvoir, le Fine Gael. La foule à l'extérieur du Centre des congrès de Dublin transportait des pancartes dénonçant les leaders gouvernementaux comme des serpents et des dictateurs, et certains ont tenté d'empêcher les membres du parti d'entrer ou de sortir du bâtiment.

Le premier ministre Enda Kenny a déclaré que le public avait le droit de protester, mais que ceux qui refusaient de payer finiraient par verser davantage en pénalités. Il a ajouté que l'Irlande n'avait pas le choix d'imposer la nouvelle taxe sur l'ensemble des foyers, dans le cadre des efforts du pays pour rembourser un prêt de sauvetage international.

PLUS:pc