NOUVELLES

Explosions dans un dépôt de Brazzaville début mars: 282 morts

31/03/2012 12:54 EDT | Actualisé 31/05/2012 05:12 EDT

BRAZZAVILLE, Republic of the Congo - Les explosions le 4 mars dans un dépôt d'armes de Brazzaville ont fait 282 morts, selon un nouveau bilan annoncé samedi par le gouvernement congolais.

Les équipes chargées du déblaiement des décombres ont trouvé de nouveaux corps, ce qui a fait passer le bilan de 246 à 282 morts, un chiffre sans doute encore provisoire, a précisé Pierre Moussa, ministre d'État en charge du sinistre. L'armée et les démineurs, a-t-il ajouté, ont jusqu'à présent détruit 16 tonnes de munitions qui n'avaient pas explosé.

La catastrophe s'est produite sur une base militaire des quartiers Nord de la capitale congolaise. A la suite d'un incendie dans un dépôt d'armes, des grenades et obus ont explosé. Les déflagrations ont été si violentes que des églises, écoles, commerces et autres bâtiments se sont effondrés sur leurs occupants. Certaines des victimes ont été écrasées, d'autres ont été tuées par l'onde de choc des explosions ou la projection d'éclats.

PLUS:pc