NOUVELLES

Naufrage en Nouvelle-Écosse: certaines victimes sont des Géorgiens

30/03/2012 03:48 EDT | Actualisé 30/05/2012 05:12 EDT

HALIFAX - Au moins quatre victimes de l'accident de voilier meurtrier survenu cette semaine au large de la Nouvelle-Écosse sont des Géorgiens, a annoncé vendredi la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le gouvernement fédéral a déclaré plus tôt cette semaine que l'histoire était considérée comme un cas possible d'immigration clandestine qui a mal tourné.

Le Tabasco 2 a connu une avarie mécanique lundi soir alors qu'il se trouvait à 150 kilomètres au sud de l'île du Cap de sable, dans l'Atlantique.

Bridgit Leger, de la GRC, a indiqué que l'homme qui était mort dans un hôpital de Yarmouth après avoir été secouru était un Géorgien de 43 ans. Elle a ajouté que trois des marins disparus en mer étaient également des Géorgiens, âgés de 23 à 28 ans.

Mme Leger n'a pas fourni davantage de détails à propos des cinq autres personnes qui ont été sauvés.

Un porte-parole de l'hôpital régional de Yarmouth a affirmé que deux hommes avaient été admis dans l'établissement, puis avaient obtenu leur congé.

Les trois autres, qui n'ont pas été blessés, ont été emmenés vers Saint-Jean, Nouveau-Brunswick, à bord d'un pétrolier.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Vic Toews, a déclaré mardi que certains survivants avaient déposé des demandes de réfugiés.

PLUS:pc