Huffpost Canada Quebec qc

Lisa Leblanc sort son album éponyme: «Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde», mais demain ira sûrement mieux (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Lisa Leblanc
Lisa Leblanc

«Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde», tiré de l'album éponyme de Lisa Leblanc, fait déjà beaucoup jaser. La jeune chanteuse et musicienne de 21 ans, originaire du Nouveau-Brunswick, a déjà sa personnalité bien à elle qui transparaît dans ses chansons.

Gagnante du Festival de la chanson de Granby en 2010, elle a fait son petit bonhomme de chemin depuis. Après quatre ans à tourner en trio (avec Jean-Philippe Hébert à la guitare baryton et Maxime Gosselin à la batterie), et à peaufiner son style, elle était fin prête à sortir sa première galette. «La plus vieille chanson sur l'album date peut-être de deux ans et demi.»

Elle a aussi bien profité de son année passée à l'École nationale de la chanson de Granby et a tiré le maximum des enseignements des Marie-Claire Séguin, Robert Léger, Claude Vallières et autres professeurs.

Crue et inclassable, avec sa touche de folk et ses notes de banjo, elle sait bien s'entourer. Pour ce premier album, elle a demandé l'aide de Louis-Jean Cormier, de Karkwa, à la réalisation. «Ça me prenait quelqu'un avec qui ça clique et qui avait une même vision de la patante, nous dit-elle avec son charmant accent acadien. J'aime Karkwa, mais c'est assez éloigné de ce que je fais! Sauf que j'ai entendu l'album de David Marin, que Louis-Jean a réalisé, plus roots et punk sur les bords, et l'énergie était vraiment cool.»

Quelques courriels et plusieurs mois d'enregistrement plus tard, Lisa Leblanc est enfin là. «C'est incroyable. Ça fait quatre ans qu'on roulait les tounes. D'avoir quelque chose de "canné" qu'on puisse donner au monde… Juste ça, c'est assez malade.»

Comme elle le confirme, Lisa est heureuse dans la vie. Mais elle aime bien la dérision. «Je m'inspire de mes nombreux échecs amoureux! C'est très personnel ce que j'écris, mais j'aime regarder les choses d'une façon drôle.»

Côté arrangements musicaux, elle aime aussi aller à contre-courant de ce qu'on attend. Des arrangements rock sur une chanson qui sonne au départ plutôt folk, par exemple. «On ne va jamais vers ce qui est habituel.»

Après le lancement à Montréal (mercredi 28 mars), elle lancera son album à Moncton, puis une tournée en Acadie et au Québec est prévue. Elle ira ensuite trimballer son répertoire en France, en Suisse et en Belgique. La comprendront-ils, en Europe? Pour elle, la musique, c'est universel, et même si son accent ou son vocabulaire peuvent être un obstacle, elle le contourne en abordant les spectacles différemment. Comme lorsqu'elle chante devant des Anglophones. «Quelqu'un peut vivre les émotions à travers l'attitude et la musique, même s'il ne comprend pas tout. Les réactions ne seront pas pareilles (pas les mêmes "punchs"), mais tu t'appuies sur autre chose. J'ai fait une dizaine de shows devant des Anglophones au Nouveau-Brunswick et j'ai "tripé".»

La vie, c'est pas tous les jours d'la marde.

-

Close
Lisa Leblanc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Lisa LeBlanc | Free Music, Tour Dates, Photos, Videos

Lisa LeBlanc

Lisa LeBlanc Belle et Bum Calisses-moi là.AVI - YouTube

Lisa LeBlanc | Facebook

Lisa LeBlanc – Les premières fois - BANGBANG

Lisa Leblanc [Lisa Leblanc] « ma mère était hipster

Authentique Lisa Leblanc | Désautels

La Commune: Lisa LeBlanc : « tannée de chanter des chansons de ...

LIsa Leblanc: charmante et authentique

Lisa Leblanc: tassez-vous de d'là!

L'accent de vérité de Lisa LeBlanc

Lisa LeBlanc, les chansons à vif d'une fille en vie

Evelyne De La Chenelière parraine le festival Vue sur la relève

Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, Lisa LeBlanc ne peut pas nous ...