NOUVELLES

L'inauguration d'Eastmain est reportée en raison d'un empêchement de Coon Come

30/03/2012 03:05 EDT | Actualisé 30/05/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Le premier ministre Jean Charest a reporté l'inauguration de la centrale hydro-électrique Eastmain-1A en raison d'un empêchement du grand chef du grand conseil des Cris Matthew Coon Come.

L'événement, prévu lundi prochain, a été déplacé à une date ultérieure qui n'a pas encore été confirmée.

Les médias avaient reçu une convocation mercredi, en vue d'un transport aérien vers le nord avec des représentants du gouvernement et d'Hydro-Québec.

Le communiqué indiquait que M. Charest serait accompagné par le ministre des Ressources naturelles et responsable du Plan Nord, Clément Gignac, le ministre de l'Agriculture et responsable de la région du Nord-du-Québec, Pierre Corbeil, ainsi que le président-directeur général d'Hydro-Québec, Thierry Vandal.

Aucune mention n'était faite de M. Coon Come, qui représente des communautés cries situées dans le secteur où se trouve la centrale, près de la Baie James.

Jeudi, le cabinet de M. Charest a annoncé le report de l'inauguration, prétextant un problème de disponibilité pour certains «partenaires».

Au grand conseil des Cris, la directrice des relations avec le Québec, Tina Petawabano, a confirmé que M. Coon Come avait un empêchement et que des discussions sont en cours avec le cabinet de M. Charest pour déterminer une nouvelle date. M. Coon Come a soumis des dates auxquelles il est disponible.

Lors d'une entrevue jeudi, Mme Petawabano a déclaré que M. Coon Come n'avait été invité que cette semaine.

«Nous n'avons été informés qu'hier (mercredi) et avec l'horaire du grand chef, nous avons dû les informer que nous ne pouvions absolument pas rien changer pour que le grand chef puisse participer à l'événement», a-t-elle dit.

Mme Petawabano n'a pas été en mesure de préciser quel était l'engagement du grand chef cri lundi.

Le député péquiste d'Ungava, Luc Ferland, dont la circonscription couvre tout le nord du Québec, a lui aussi été invité à l'événement mercredi dernier.

«L'information que j'ai, c'est que M. Coon Come a eu un contretemps, ce qui me surprend parce que c'est majeur l'annonce», a-t-il dit.

M. Ferland a jugé que cette situation traduit la précipitation avec laquelle le gouvernement multiplie actuellement les annonces, dans un contexte pré-électoral.

«On sait l'importance que le premier ministre accorde au Plan Nord et je suis convaincu que toute annonce qui va être attachée un petit peu, ils vont sauter dessus et être sur le terrain, a-t-il dit. C'est précipité, improvisé, bâclé.»

L'attaché de presse de M. Charest, Hugo D'Amours, a déclaré que le report de l'inauguration d'Eastmain-1A n'occasionnera aucun frais supplémentaire, bien qu'un avion devait être nolisé lundi.

La construction de la centrale, une installation d'une capacité de 768 MW, avait débuté en 2007.

PLUS:pc