NOUVELLES

Le Japon ordonne l'interception d'une fusée nord-coréenne si nécessaire

30/03/2012 07:32 EDT | Actualisé 30/05/2012 05:12 EDT

TOKYO - Le ministre japonais de la Défense a ordonné à ses unités de missiles d'intercepter la fusée que doit lancer la Corée du Nord le mois prochain si l'engin survole le pays.

La Corée du Nord a annoncé le lancement, entre le 12 et le 16 avril, d'une fusée de type Unha-3 destinée, selon Pyongyang, à mettre en orbite un satellite d'observation des cultures et des ressources naturelles. Le Japon, les États-Unis et leurs alliés soupçonnent la Corée du Nord de vouloir procéder à un test de missile à longue portée.

Selon un communiqué du ministère japonais de la Défense diffusé vendredi, les forces japonaises ont reçu l'ordre de positionner des missiles sol-air et des intercepteurs afin de détruire si nécessaire la fusée en cas de survol du territoire japonais.

Le secrétaire général du gouvernement japonais s'est voulu rassurant, soulignant que l'armée se préparait simplement à toute éventualité.

Le tir de la fusée Unha-3 doit être effectué à partir d'une base du nord-ouest de la Corée du Nord. La fusée devrait normalement passer au large du Japon.

PLUS:pc