NOUVELLES

Des milliers de Polonais dénoncent le relèvement de la retraite à 67 ans

30/03/2012 06:55 EDT | Actualisé 30/05/2012 05:12 EDT

VARSOVIE, Pologne - Plusieurs milliers de manifestants venus de toute la Pologne se sont rassemblés devant le Parlement à Varsovie, vendredi, pour protester contre le projet du gouvernement de relever l'âge de la retraite à 67 ans.

Le départ à la retraite est actuellement fixé à 60 ans pour les femmes et à 65 ans pour les hommes. Le gouvernement du premier ministre Donald Tusk prévoit porter cet âge à 67 ans pour les deux catégories, affirmant que cela permettra d'augmenter le montant des pensions tout en réduisant les déficits publics.

Mais l'opinion publique polonaise est majoritairement opposée à cette réforme. Les syndicats se disent insatisfaits des concessions annoncées jeudi par le gouvernement, qui prévoient des retraites anticipées avec des cotisations réduites.

Les Polonais auront le choix entre «mourir au travail ou mourir de faim», a estimé Piotr Duda, secrétaire général du syndicat Solidarité.

«Les gens ne sont pas assez résistants pour travailler aussi longtemps comme des machines, c'est physiquement impossible», a souligné Arkadiusz Maziar, un mineur de 40 ans de Zory, dans le sud de la Pologne.

Danuta Nowaczek, une cuisinière de 50 ans, ne pense pas que travailler plus longtemps lui rapportera plus d'argent. D'ailleurs, note-t-elle, «mon père n'a même pas vécu assez longtemps pour avoir sa retraite».

Solidarité a transmis aux députés une motion ayant recueilli 1,4 million de signatures afin de réclamer un référendum sur l'âge de la retraite.

PLUS:pc