NOUVELLES

Budget fédéral: la propriété privée sur les réserves sera contestée, selon Atleo

30/03/2012 04:38 EDT | Actualisé 30/05/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Ottawa doit s'attendre à une résistance des plus tenaces dans le dossier de la propriété privée sur les réserves autochtones, a prévenu vendredi le chef national de l'Assemblée des premières nations, Shawn Atleo.

Le budget fédéral, déposé jeudi par le ministre Jim Flaherty, prévoit qu'Ottawa explorera les dispositions législatives favorisant la propriété privée pour les autochtones qui le souhaitent.

Plusieurs conservateurs croient qu'avec les droits de propriété privée, les habitants de réserves pauvres auront davantage l'occasion de développer des entreprises prospères.

Ils ont été encouragés en ce sens par le président de la Commission de la fiscalité des premières nations, Manny Jules, de même que par une dizaine de bandes qui lui ont apporté leur appui. L'idée avait également été mise de l'avant dans un récent rapport du comité des Communes sur les finances.

Shawn Atleo a cependant demandé à ce que le gouvernement fédéral, avant de plonger tête baissée dans la propriété privée, laisse le groupe de travail sur le développement économique examiner toutes les possibilités.

Il a ajouté que la plupart des autochtones étaient catégoriquement contre les droits de propriété privée, soulignant qu'il existait plusieurs autres solutions sur la table pour l'utilisation et le développement des terres — des solutions qui respecteraient et protégeraient les droits enchâssés dans les traités, et qui ne sont pas basées sur «des notions imposées par une partie externe».

Les chefs autochtones ont adopté une foule de résolutions contre la propriété privée sur les réserves, plaidant qu'une telle mesure serait une menace au contrôle qu'exercent les autochtones sur leurs terres. Selon eux, autoriser la propriété privée pourrait mener à la vente des terres ancestrales à des non-Autochtones, ce qui représenterait une violation d'une responsabilité sacrée envers les générations futures.

M. Atleo a néanmoins offert un appui prudent aux mesures prévues par le budget Flaherty pour les premières nations.

Ottawa investit notamment dans l'éducation pour les autochtones, consacrant 275 millions $ à l'alphabétisation, et prévoyant le renouvellement d'une enveloppe de 330 millions $ sur deux ans pour l'eau potable.

PLUS:pc