NOUVELLES

L'ONU appelle à un dialogue national pour consolider les réformes au Yémen

29/03/2012 02:39 EDT | Actualisé 29/05/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Les Nations unies ont appelé le Yémen, jeudi, à tenir une conférence pour le dialogue national afin de consolider les réformes entamées avec l'élection d'un nouveau président en février.

Dans une déclaration présidentielle lue lors d'une réunion formelle, le Conseil de sécurité de l'ONU souligne que la transition vers un système politique démocratique au Yémen devrait inclure un dialogue national, la restructuration des forces de sécurité, une réforme judiciaire et s'attarder à la question de la détention illégale d'armes.

Cette déclaration, approuvée à l'unanimité par les 15 membres du Conseil, intervient alors qu'une réunion ministérielle des Amis du Yémen est prévue le 23 mai en Arabie saoudite.

Abed Rabbo Mansour Hadi a été élu président du Yémen le 21 février en remplacement d'Ali Abdallah Saleh, qui avait démissionné en novembre dans le cadre d'un accord de transfert du pouvoir, après des mois de contestation contre son régime.

L'ambassadeur du Yémen à l'ONU, Jamal Abdullah Al-Sallal, a déclaré au Conseil que son pays faisait face à de «graves défis» pour rebâtir son économie, après le soulèvement qui a poussé le président Saleh vers la sortie.

Quelque huit millions de Yéménites «ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence», a-t-il souligné.

PLUS:pc