NOUVELLES

Les Canadiens seraient satisfaits de la gestion des finances des conservateurs

29/03/2012 02:04 EDT | Actualisé 29/05/2012 05:12 EDT

OTTAWA - La plupart des Canadiens estiment que le gouvernement du premier ministre Stephen Harper s'occupe plutôt bien des finances publiques du pays, si l'on en croit un nouveau sondage.

Quarante pour cent des Canadiens qui ont participé à cette enquête La Presse Canadienne/Harris Décima sont d'avis que le gouvernement gère bien les finances de la nation. Plus du quart des personnes interrogées sont d'avis que la performance des conservateurs est bonne ou très bonne, alors qu'environ trois personnes sur 10 estiment que cette performance est mauvaise ou très mauvaise.

Ces données sont publiées le jour où les conservateurs dévoilent un budget qui sabrera dans les dépenses et imposera une cure d'amaigrissement au gouvernement.

Le sondage démontre que si la majorité des Canadiens comprennent que le gouvernement est confronté à un déficit budgétaire, rares sont ceux qui prônent un retour immédiat à l'équilibre.

Au Québec, 21 pour cent des personnes interrogées estiment que le gouvernement fédéral s'occupe bien ou très bien des finances, contre 35 pour cent qui croient qu'il s'en occupe mal ou très mal. De plus, 89 pour cent des Québécois croient qu'il sera important ou très important pour le gouvernement de réduire le déficit éventuellement.

L'enquête a été réalisée auprès d'un peu plus de 1000 personnes entre les 22 et 25 mars. Elle comporte une marge d'erreur de 3,1 points, 19 fois sur 20.

«En anticipation du budget fédéral, les sentiments du public semblent plutôt bénins, a estimé Doug Anderson, d'Harris Décima. L'attitude des Canadiens face à la gestion des finances publiques va de neutre à positive. Ils veulent qu'on s'attaque au déficit, mais sur plusieurs années. Le défi, pour le gouvernement, est que même si les Canadiens souhaitent une réduction générale des dépenses, ils vont aussi identifier plusieurs secteurs dans lesquels ils vont souhaiter une augmentation des investissements.»

Ces secteurs incluent les transferts aux provinces en matière de santé, la protection de l'environnement et la réfection des infrastructures.

Le budget du ministre Jim Flaherty devrait comprendre de multiples modifications, allant de l'évaluation des grands projets d'exploitation des ressources jusqu'au processus de sélection des immigrants. Il devrait aussi modifier le financement de la recherche et du développement, et l'âge d'admissibilité à certaines prestations de retraite.

PLUS:pc