Best Buy a perdu 1,7 milliard $ US au quatrième trimestre

Best Buy

Première Publication: 29/03/2012 11:19 Mis à jour: 29/03/2012 15:25

MINNEAPOLIS - Le détaillant américain de biens électroniques Best Buy a annoncé jeudi une nouvelle stratégie qui prévoit la fermeture de 50 grands magasins aux États-Unis, l'ouverture de 100 boutiques spécialisées dans les appareils mobiles et des réductions de coûts de 800 millions $ US d'ici l'exercice financier 2015.

La société de Minneapolis, qui exploite les bannières Best Buy et Future Shop au Canada, a annoncé ces mesures alors qu'elle affichait une perte pour son quatrième trimestre, ce qu'elle a partiellement attribué à des frais de restructuration. Ses résultats ajustés ont malgré tout surpassé les attentes de Wall Street.

La décision de Best Buy de se concentrer sur de plus petites boutiques témoigne bien des changements qui touchent l'industrie des biens électroniques. Les consommateurs ne vont plus dans les grands magasins comme ils avaient l'habitude de le faire. Et les ventes de téléviseurs, de caméras numériques et de consoles de jeux vidéo se sont affaiblies, à la faveur des tablettes électroniques, des téléphones intelligents et des liseuses.

Best Buy a affiché une perte de 1,7 milliard $ US, soit 4,89 $ US par action, pour le trimestre terminé le 3 mars. En comparaison, elle avait réalisé un bénéfice de 651 millions $, ou 1,62 $ par action, pour la même période un an plus tôt.

Les plus récents résultats comprenaient des charges de 2,6 milliards $. Celles-ci étaient essentiellement liées au rachat de la participation de Carphone Warehouse Group dans l'accord de partage des profits de Best Buy Mobile, à la radiation de l'amortissement de Best Buy Europe et à des frais de restructuration.

En excluant ces éléments non récurrents, le bénéfice ajusté s'établi à 2,47 $ US par action, ce qui est supérieur aux attentes de 2,15 $ US par action des analystes interrogés par la firme FactSet.

Les revenus ont grimpé de trois pour cent à 16,08 milliards $ US, mais les analystes en attendaient davantage, soit 17,18 milliards $ US en moyenne.

Les revenus des magasins ouverts depuis au moins un an — un indicateur clé de la santé des détaillants — ont glissé de 2,4 pour cent. Il s'agit malgré tout d'une plus petite chute que celle de 4,7 pour cent affichée un an plus tôt.

Pour l'ensemble de l'exercice, Best Buy a perdu 1,23 milliard $ US, soit 3,36 $ US par action, comparativement à un bénéfice de 1,28 milliard $ US, soit 3,08 $ US par action, un an plus tôt. Son bénéfice annuel ajusté s'est chiffré à 3,64 $ US par action, alors que les analystes en attendaient un de 3,43 $ US.

Ses revenus annuels ont grimpé de deux pour cent à 50,71 milliards $ US, tandis que les revenus des magasins ouverts depuis au moins un an ont chuté de 1,7 pour cent. L'année précédente, les revenus des magasins comparables avaient cédé 1,8 pour cent.

SUIVRE LE Québec

Publié par Patrick White  |