NOUVELLES

White Birch: l'usine de Masson ratifie l'entente dans une proportion de 66 %

28/03/2012 12:34 EDT | Actualisé 27/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'usine de Masson est devenue la troisième usine de White Birch, mardi soir, à accepter la récente entente conclue avec l'employeur.

Après Québec samedi et l'usine de Rivière-du-Loup lundi, les syndiqués de l'usine de Masson ont appuyé la proposition finale dans une proportion de 66 pour cent.

À l'instar de Rivière-du-Loup, le communiqué de presse émis très tôt mercredi matin par le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) stipule que cette acceptation est conditionnelle à ce qu'un règlement intervienne afin de résoudre une problématique avec la Régie des rentes du Québec relativement à une disposition de distribution d'actif lors de toute future terminaison de régime entre les participants actifs.

Selon le syndicat, l'entente conclue avec l'usine de Masson est similaire à celle de Rivière-du-Loup, mais différente de l'offre patronale présentée en fin de semaine à Québec.

Elle s'étalerait sur une période de cinq ans et contiendrait des réductions de salaire et d'avantages sociaux.

PLUS:pc