NOUVELLES

Une centaine d'orangs-outans victimes des incendies de forêt en Indonésie

28/03/2012 02:37 EDT | Actualisé 28/05/2012 05:12 EDT

JAKARTA, Indonésie - Une centaine d'orangs-outans de Sumatra, une espèce en voie de disparition, auraient péri dans des incendies de forêt survenus sur cette île indonésienne, ont déclaré mercredi des défenseurs de l'environnement.

Selon Graham Usher, de la Fondation pour un écosystème durable, 92 incendies ont été recensés du 19 au 25 mars dans des plantations de palmiers à huile situées dans la région forestière de Tripa, dans la province d'Aceh, qui abrite la population d'orangs-outans de Sumatra la plus dense au monde.

Les incendies auraient tué environ un tiers de la population locale de cette espèce, qui compte seulement 6600 individus dans le monde. On estime qu'il ne reste plus qu'environ 200 de ces primates dans la région de Tripa.

«S'il y a une sécheresse prolongée et que les feux continuent», les orangs-outans, les tigres et les ours malais qui vivent dans la forêt de Tripa disparaîtront avant la fin de 2012, a averti la «Coalition pour sauver Tripa», qui comprend notamment Greenpeace, lors d'une conférence de presse mercredi.

D'après Ian Singleton, un responsable du Programme de préservation des orangs-outans de Sumatra, il reste moins de 200 de ces animaux dans la région de Tripa, qui en comptait environ 3000 au début des années 1990.

Selon des images aériennes prises en décembre, la forêt de Tripa ne s'étend plus aujourd'hui que sur 12 267 hectares, contre 60 000 hectares auparavant, a souligné M. Usher. La destruction de la forêt est liée aux activités des producteurs d'huile de palme.

PLUS:pc