NOUVELLES

Nicolas Sarkozy promet d'être un président «différent» s'il est réélu

28/03/2012 02:29 EDT | Actualisé 28/05/2012 05:12 EDT

PARIS - Nicolas Sarkozy promet d'être un président «différent» s'il est réélu pour un second mandat, selon les propos contenus dans un entretien accordé à «Paris Match», qui doit paraître jeudi.

Dans le cadre d'un second mandat, «je serai différent», assure le président sortant, en lice pour l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai.

«D'abord, parce que j'aurai déjà été président pendant cinq ans. Et on ne reproduit pas les erreurs qu'on a pu commettre», souligne-t-il. «Ensuite, parce que j'ai cinq ans de plus! Forcément, cela apaise.»

Son principal adversaire, le socialiste François Hollande, a tourné en dérision cette introspection. «À chaque élection, c'est la même découverte qu'il fait de lui-même», a-t-il dit au sujet de Nicolas Sarkozy. «C'est vrai, il va falloir changer: changer de président si nous voulons changer de présidence», a lancé M. Hollande.

Bien que donné perdant au second tour dans tous les sondages, le chef de l'État se montre optimiste quant à l'issue du scrutin.

«La dynamique est aujourd'hui de notre côté», assure-t-il. «Pour autant, ma confiance ne vient pas des sondages, et encore moins des commentateurs. Elle vient de l'accueil des Français (...) Jamais je n'ai ressenti une telle mobilisation du peuple français», dit-il.

Interrogé sur ses trois premières réformes en cas de réélection, Nicolas Sarkozy résume: «le nouveau statut des enseignants», «le droit à la formation professionnelle» pour les chômeurs et «les accords compétitivité-emploi, c'est-à-dire la liberté, dans l'entreprise, pour les salariés et les chefs d'entreprise, de fixer salaires, durée, annualisation et aménagement du temps de travail».

PLUS:pc