NOUVELLES

L'Union européenne s'attaque aux frais d'itinérance à l'étranger

28/03/2012 10:45 EDT | Actualisé 28/05/2012 05:12 EDT

BRUXELLES - L'Union européenne (UE) veut empêcher les fournisseurs de téléphonie mobile de facturer des frais exorbitants aux clients qui utilisent leurs services à l'étranger.

Le Parlement européen a affirmé mercredi qu'il avait conclu une entente avec les gouvernements afin de réduire de façon significative les frais d'itinérance déboursés par un utilisateur de cellulaire ou de téléphone intelligent qui utilise ces appareils dans un autre pays de l'UE.

L'accord, qui est intervenu mardi, permettra également aux consommateurs de signer un contrat distinct avec un autre fournisseur si celui-ci offre des services d'itinérance à plus bas coût.

Cette mesure entrera en vigueur le 1er juillet 2014.

À compter du 1er juillet 2012, le téléchargement d'un mégaoctet de données ne coûtera pas plus de 0,70 euro (environ 93 cents CAN), et ce prix plafond passera à 0,40 euro (53 cents CAN) d'ici juillet 2014.

Selon la commissaire Neelie Kroes, qui est en charge des dossiers reliés aux nouvelles technologies pour l'UE, les consommateurs «en ont marre d'être exploités en payant des frais d'itinérance élevés».

«Les avantages de cette entente se feront voir dès cet été — et d'ici l'été 2014, les gens pourront magasiner pour obtenir un meilleur contrat», a indiqué Mme Kroes par voie de communiqué.

PLUS:pc