NOUVELLES

200 soldats français s'apprêtent à quitter l'Afghanistan

28/03/2012 01:31 EDT | Actualisé 28/05/2012 05:12 EDT

KABOUL - Quelque 200 soldats français sur les 3600 encore déployés en Afghanistan ont commencé à quitter le pays mercredi, dans le cadre du retrait d'un millier d'hommes prévu cette année, a indiqué le colonel Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major français.

Aucun calendrier n'est encore fixé pour la suite du retrait, amorcé à la fin de 2011 avec le départ de 400 soldats, a-t-il précisé dans un entretien téléphonique avec l'Associated Press mercredi. Après ces départs, il restera environ 3400 militaires français en Afghanistan.

Le président Nicolas Sarkozy, qui brigue sa propre succession en mai, avait annoncé le retrait de 1000 hommes en 2012, au lieu des 600 initialement prévus, après le meurtre de quatre soldats français par un taliban infiltré dans une base militaire de Kapisa, dans l'est de l'Afghanistan.

Le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, promet pour sa part de retirer toutes les troupes françaises d'Afghanistan dès cette année s'il est élu.

Quatre-vingt-deux soldats français sont morts en Afghanistan depuis le début de l'intervention lancée à la fin de 2001, après les attentats du 11 septembre aux États-Unis.

Les soldats qui doivent quitter le pays mercredi et les jours suivants étaient stationnés dans le district de Surobi, situé à 45 kilomètres à l'est de Kaboul.

La coalition internationale en Afghanistan s'est fixé pour objectif de confier la sécurité du pays aux troupes afghanes et de retirer ses troupes de combat d'ici la fin de 2014.

PLUS:pc