NOUVELLES

Madrid et Chelsea prennent l'avance en quarts de la Ligue des Champions

27/03/2012 06:15 EDT | Actualisé 27/05/2012 05:12 EDT

LONDRES - Karim Benzema a marqué deux fois dans les 17 dernières minutes de jeu pour mener le Real Madrid à un gain de 3-0 face aux négligés chypriotes de l'APOEL, tandis que Chelsea s'est donné une priorité de 1-0 contre Benfica en quarts de finale de la Ligue des Champions, mardi.

APOEL cherchait à causer l'une des plus grosses surprises de l'histoire de la compétition, mais n'a pas pu contenir l'équipe aux neuf titres européens.

Benzema a ouvert la marque en redirigeant de la tête un centre de Kaka à la 74e minute. Le fabricant de jeu brésilien a doublé l'avance des siens en complétant le jeu de son compatriote Marcelo à la 82e. Benzema a ensuite conclu le pointage à la 90e.

Dans l'autre rencontre, c'est Salomon Kalou qui a inscrit le seul but à la 75e minute, permettant à Chelsea, seul représentant anglais en quarts, de respirer un peu avec cette victoire inscrite au Portugal.

«C'est splendide, on n'aurait pas pu souhaiter meilleur résultat, a indiqué l'entraîneur-chef intérimaire de Chelsea, Roberto Di Matteo. Rien n'est terminé — il reste un autre 90 minutes à jouer — mais au moins, nous aurons l'avantage du terrain.»

Les deux autres quarts de finale seront disputés mercredi. Ils opposeront les champions en titre du FC Barcelone à l'AC Milan en Espagne, tandis que le Bayern Munich rendra visite à l'Olympique de Marseille.

Marseille ou Munich devrait normalement se frotter à Madrid à la suite de ce résultat, qui a ramené l'APOEL sur terre au cours du plus important match disputé sur sa pelouse de son histoire.

Après avoir battu l'Olympique de Lyon en ronde des 16, le club chypriote tentait d'ajouter un autre club prestigieux à son tableau de chasse au cours de ce parcours historique en Ligue des Champions. Le Real Madrid a toutefois offert une performance sans tache, qui aurait pu mener à un score encore plus imposant.

Benzema a trouvé le moyen de rater un filet désert d'une distance de cinq verges avant de finalement ouvrir la marque, plongeant pour effleurer de la tête le centre de Kaka.

Ce dernier a doublé l'avance de Madrilènes en complétant la superbe percée de Marcelo pour mettre fin aux espoirs de retour de l'APOEL.

Jose Mourinho, qui tente de devenir le premier entraîneur à remporter la compétition avec trois clubs différents, a été en mesure de célébrer un troisième but juste avant les arrêts de jeu quand Benzema a accepté la passe parfaite de Mesut Özil, son 25e but en Ligue des Champions en seulement 41 matchs.

Di Matteo a lancé son règne intérimaire en remplacement de Andre Villas-Boas sur les chapeaux de roue, mais aurait pu essuyer de nombreuses critiques si sa formation modifiée — sans les habituels Didier Drogba, Frank Lampard et Michael Essien — s'était inclinée dans la capitale portugaise.

Mais sa sélection a rapporté. Fernando Torres — qui a amorcé le match à la place de Drogba à l'avant — a centré pour Kalou qui a bien synchronisé sa glissade pour pousser le ballon dans le filet du pied.

«Il nous a rejoint après une longue absence, il a marqué le but et a joué un grand match, a dit Di Matteo de Kalou. Je ne crois pas qu'on peut parler de pari, mais je parfois, dans la vie, il faut prendre des risques.»

Benfica a manqué de fini devant le filet anglais: Oscar Cardozo, Bruno Cesar et Jardel ont tous manqué de bonnes chances.

PLUS:pc