NOUVELLES

MacKay: La lutte contre le narcotrafic exige plus de collaboration militaire

27/03/2012 06:10 EDT | Actualisé 27/05/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Les pays d'Amérique du Nord devront collaborer davantage sur le plan militaire pour lutter contre le trafic des stupéfiants, a déclaré, mardi, le ministre de la Défense Peter MacKay, à la sortie d'une réunion avec ses homologues des États-Unis et du Mexique.

M. MacKay a reçu mardi à Ottawa Leon Panetta, le secrétaire américain de la Défense, ainsi que les secrétaires mexicains à la Défense nationale et à la Marine dans le cadre d'une rencontre trilatérale qui a principalement porté sur le narcotrafic.

Après la réunion, M. Panetta a affirmé que ce commerce illégal et les violents cartels qu'il finance constituent l'une des plus sérieuses menaces auxquelles sont confrontées l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud.

Peter MacKay a indiqué que le partage de renseignements militaires était l'une des stratégies évoquées par les ministres de la Défense pour combattre ce trafic.

M. Mackay et Leon Panetta ont aussi réitéré le soutien de leur gouvernement respectif au controversé programme des avions de chasse F-35 et ont précisé que 2014 était toujours la date butoir pour le retrait des des troupes en Afghanistan.

Le secrétaire américain à la Défense a fait savoir que la Maison-Blanche était prête à signer l'autorisation pour le rapatriement au Canada de l'ancien enfant-soldat Omar Khadr, présentement détenu à Guantanamo, et que ce geste serait une étape importante dans le processus de fermeture de la prison pour terroristes.

PLUS:pc