NOUVELLES

Le TSX recule avec les ressources et la confiance des consommateurs américains

27/03/2012 04:48 EDT | Actualisé 27/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse mardi, les investisseurs semblant peu enclins à renchérir sur les gains de la veille compte tenu du recul de l'indice de confiance des consommateurs américains.

L'indice composé S&P/TSX a reculé de 62,75 points à 12 512,04 points pour faire suite à la hausse de 109 points de lundi, tandis que la Bourse de croissance TSXV a cédé 6,33 points à 1575,06 points.

Le dollar canadien a quant à lui perdu 0,38 cent US à 100,51 cents US. Il avait pris la veille environ trois quarts d'un cent US.

Les marchés américains ont aussi clôturé la séance en baisse après que le Conference Board des États-Unis eut indiqué que son indice de confiance des consommateurs avait reculé à 70,2 points en mars — par rapport à 71,6 points en février. Cette chute a été attribuée essentiellement à la progression des prix de l'essence et elle était conforme aux attentes des économistes.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a laissé 43,9 points à 13 197,73 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a reculé de 2,22 points à 3120,35 points et que l'indice élargi S&P 500 s'est départi de 3,99 points à 1412,52 points.

D'autres données ont montré un recul des prix des maisons aux États-Unis en janvier pour un cinquième mois consécutif dans la plupart des grandes villes américaines. Les modestes hausses du volume de vente ne semblent toujours pas avoir entraîné de hausse des prix.

L'indice Standard & Poor's/Case-Shiller du prix des maisons a retraité de 0,8 pour cent en janvier par rapport au mois de décembre, dans 16 des 19 villes étudiées.

Les marchés boursiers de Toronto et New York avaient pourtant connu une bonne séance lundi, stimulés par les déclarations du président de la Réserve fédérale des États-Unis, Ben Bernanke. M. Bernanke a estimé que le marché du travail américain restait faible malgré les trois récents mois de forte création d'emploi, ce qui a laissé croire à plusieurs observateurs que la politique de faibles taux d'intérêt de la banque centrale allait rester en place pendant encore un bon moment.

Certains courtiers ont également conclu que la Fed pourrait lancer une nouvelle ronde de rachats obligataires, une mesure d'«assouplissement quantitatif».

Mais des analystes ont aussi perçu dans la performance du marché — en tenant compte des pertes de la semaine dernière — un signe qu'il pourrait commencer à manquer de carburant. Le TSX a connu un respectable début d'année et affiche un gain d'environ cinq pour cent depuis le début de l'année, tandis que le Dow Jones a progressé de huit pour cent au cours de la même période.

«Les marchés sentent un revirement de situation aux États-Unis, ils se sont probablement un peu emballés, et peu de données sont merveilleuses ou désastreuses», a observé John Stephenson, gestionnaire de portefeuille chez First Asset Funds.

«Je crois honnêtement que certains vont vouloir vendre et s'éloigner du marché avant le mois de mai — peut-être maintenant, peut-être à la mi-avril, mais je sens que le marché est fatigué.»

Le secteur aurifère a été le plus grand perdant de la journée, avec une chute d'environ 1,3 pour cent. Le cours du lingot d'or a légèrement reculé de 70 cents US à 1684,90 $ US l'once à New York. L'action de Mines Agnico Eagle (TSX:AEM) a glissé de 78 cents à 33,30 $.

Le titre de Centerra Gold (TSX:CG) a culbuté de 2,43 $, soit 15,1 pour cent, à 13,70 $, après qu'elle eut réduit les prévisions de production pour sa mine Kumtor, au Kirghizistan, en raison de problèmes techniques environnementaux sur son site.

Le cours du pétrole brut a grimpé de 30 cents US à 107,33 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, ce qui n'a cependant pas empêché le secteur de l'énergie du parquet torontois de glisser de 0,72 pour cent. L'action de Cenovus (TSX:CVE) a cédé 32 cents à 36,26 $, tandis que celle de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a effacé 31 cents à 45,96 $.

Le secteur des métaux de base a laissé 0,83 pour cent, le cours du cuivre ayant lâché 1 cent US à 3,88 $ US la livre à New York, après avoir gagné la veille 8 cents. Le titre de First Quantum Minerals (TSX:FM) a échappé 36 cents à 18,84 $, tandis que celui de Inmet Mining (TSX:IMN) a rendu 1,56 $ à 55,88 $.

PLUS:pc