Russie «ennemie»: Dmitri Medvedev suggère à Mitt Romney d'utiliser sa tête

Publication: 27/03/2012 08:11 Mis à jour: 27/03/2012 08:18

Mitt Romney
Le président russe Dmitri Medvedev conseille au candidat républicain américain Mitt Romney d'"utiliser sa tête" en parlant de la Russie.

MOSCOU, 27 mars 2012 (AFP) - Le président russe Dmitri Medvedev a conseillé mardi au candidat républicain américain Mitt Romney d'"utiliser sa tête" en parlant de la Russie, réagissant à la remarque de ce dernier qui a qualifié la Russie d'"ennemi géopolitique numéro un" des Etats-Unis.

"Je recommanderais à tous les candidats à la présidentielle américaine deux choses : premièrement faire appel à la raison et utiliser leur tête, ce qui ne nuirait pas à un candidat, et deuxièmement consulter leur montre; on est en 2012 et pas dans les années 1970", a déclaré M. Medvedev aux agences russes à Séoul, réagissant aux déclarations de M. Romney la veille sur CNN.

"En ce qui concerne toutes sortes de clichés idéologiques, quand une partie utilise des formules du genre +ennemi numéro un+, ça sent le cinéma d'Hollywood et une certaine époque", a-t-il souligné en référence à la guerre froide.

Mitt Romney, candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle américaine a qualifié lundi dans une interview à CNN la Russie d'"ennemi géopolitique numéro un" des Etats-Unis qui "joue le jeu des pires acteurs" politiques sur la scène internationale.

Dmitri Medvedev qui a annoncé avec son homologue américain Barack Obama le "redémarrage" des relations entre les deux pays, cède sa place au Kremlin en mai à l'actuel Premier ministre Vladimir Poutine, élu président le 4 mars.

Certains républicains considèrent M. Poutine avec méfiance, d'autant plus que ses mandats précédents à la tête de la Russie, de 2000 à 2008, ont été marqués par une détérioration des liens avec l'administration de George W. Bush.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Jean-Philippe Cipriani  |