NOUVELLES

Décès d'un officier français blessé en Afghanistan

27/03/2012 09:24 EDT | Actualisé 27/05/2012 05:12 EDT

PARIS - Un capitaine de l'armée française blessé fin janvier en Afghanistan est mort mardi matin, a annoncé le ministre de la Défense Gérard Longuet. Ce décès porte à 83 le nombre de soldats français tués dans ce pays depuis le début de l'intervention lancée fin 2001, après les attentats du 11-Septembre aux Etats-Unis.

Agé de 45 ans, le capitaine Christophe Schnetterle appartenait au 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces (Isère). Le 20 janvier dernier, un soldat de l'armée nationale afghane avait ouvert le feu sur des soldats français qui s'entraînaient à l'intérieur de la base militaire de Gwan dans la vallée de Kapisa.

Quatre militaires français, appartenant au 93e régiment d'artillerie de montagne et au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse), avaient été tués sur le coup et 14 autres été blessés, dont le capitaine Schnetterle. Marié et père de deux enfants, ce dernier s'est éteint mardi matin à l'hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce (Paris), précise le ministre dans un communiqué. AP

mw/com

PLUS:pc