Huffpost Canada Quebec qc

Le Canadien s'incline 3-2 face aux Panthers en restant fidèle à ses habitudes

Publication: Mis à jour:
CANADIEN PANTHERS
Scott Clemmensen #30 et Erik Gudbranson #44 défendent leur gardien face à Michael Blunden #45 ( Francois Lacasse/NHLI via Getty Images) | NHLI via Getty Images

MONTRÉAL - Le Canadien a souvent bien fait contre les équipes de premier plan cette saison. Et les joueurs de Randy Cunneyworth ont montré qu'ils étaient bien au courant que les Panthers sont parmi les meilleurs de l'Association Est ces temps-ci.

Sauf que les joueurs montréalais ont également été «fidèles» à une autre de leurs habitudes bien établies cette saison, soit de bousiller des avances en troisième période. Et ensuite, ils ont ajouté la cerise sur le gâteau en faillissant à la tâche encore une fois en fusillade.

Tout ça a donné un match serré, que le CH a mené 2-1 jusqu'au milieu de la troisième période. Mais les Panthers sont venus égaler la marque et ç'a s'est finalement soldé par une défaite de 3-2 du Canadien en fusillade face à la formation de la Floride, mardi, dans un Centre Bell où on pouvait voir plusieurs bancs vides.

«Je suis quand même satisfait de l'effort de l'équipe, a indiqué Cunneyworth. C'est juste une question de résister à la pression dans les moments-clés. Il faut apprendre à réussir des jeux sous pression quand il le faut.»

Wojtek Wolski a été le seul à faire mouche lors des tirs au but.

Louis Leblanc, sur une passe de Frédéric St-Denis qui lui a permis de s'échapper, a donné les devants 2-1 au CH juste avant la deuxième pause au moyen de son cinquième filet de la campagne. Erik Cole avait auparavant fait 1-1 en première en enfilant son 31e de la saison, pendant un jeu de puissance. Le no 72 a ainsi réalisé un sommet en carrière au chapitre des buts marqués en une saison. Il avait connu une campagne de 30 filets en 2005-06.

Leblanc n'a pu répéter son exploit en fusillade. David Desharnais et Tomas Plekanec ont également raté leur coup.

«Sur mon but, j'ai fait la feinte que je fais souvent dans ces cas-là, a indiqué Leblanc. Mais en fusillade, je me suis dit qu'il valait mieux ne pas revenir avec la même chose.»

«Louis méritait l'opportunité de retourner en fusillade, il a connu une excellente soirée», a noté Randy Cunneyworth, qui a écouté ce que le gardien réserviste Peter Budaj avait à dire avant de décider qui allait être ses trois tireurs. «Peter a pu observer certaines choses à l'entraînement et il nous en a fait part.»

Wolski et Mikael Samuelson ont marqué en temps réglementaire pour les Panthers, qui occupent le premier rang de leur section après avoir terminé au 15e et dernier rang dans l'Association Est il y a un an.

Samuelson a enfilé le but égalisateur en deuxième moitié de troisième période, d'un tir des poignets de la ligne bleue. Mike Blunden voilait alors la vue de Price.

«C'est le genre de tir qu'il est difficile pour un gardien de repérer, a noté Cunneyworth. Blunden était dans le corridor du tir et il y avait aussi beaucoup de circulation. C'est là une belle leçon pour nous. Dans le doute il faut tirer, parce qu'on ne sait jamais ce qui peut arriver.»

Préféré à José Théodore, qui a une moyenne à vie de 4,62 et un taux d'efficacité de ,861 contre le CH, Scott Clemmensen a affronté 29 tirs en 65 minutes de jeu. Carey Price a réalisé 34 arrêts.

Le Canadien, qui disputait un premier match depuis qu'il a été mathématiquement exclu des séries, a subi une quatrième défaite en autant de sorties cette saison face à la formation de la Floride.

Le Tricolore complétera l'avant-dernière semaine de sa saison en disputant deux matchs à l'étranger, vendredi à New York contre les Rangers puis samedi à Washington, contre les Capitals.

Deux buts rapprochés

Les deux buts marqués au milieu de la première période sont venus rompre la relative monotonie des 20 premières minutes de jeu.

Wolski a d'abord marqué à 13:04 lors d'un surnombre, quand ce gaucher s'est élancé à l'aile droite et décoché un tir sec au-dessus du gant de Price après avoir regardé de l'autre côté et laissé penser qu'il allait faire une passe. Cole a toutefois répliqué à 14:00, dès le début d'un jeu de puissance, quand la rondelle lui est revenue dans l'enclave après un tir d'un angle restreint décoché par Max Pacioretty.

Malgré deux avantages numériques et une domination de 13-4 au chapitre des tirs en deuxième période, les Panthers se sont retrouvés avec un déficit de 2-1. Depuis le milieu de la zone neutre, St-Denis a rejoint Leblanc à la ligne bleue adverse. Le jeune attaquant a servi à Clemmensen une habile feinte en deux ou même trois temps qui ne lui a laissé aucune chance à 18:57.

Ryan White a livré un combat à Erik Gudbranson en début de troisième. Le no 53 du CH a semblé se faire sonner même s'il s'est relevé après le duel. Il passé les minutes suivantes au vestiaire, puis est revenu au banc.

Un avantage numérique a permis au Canadien de contrôler le jeu pendant de longues secondes par la suite, sans succès. Samuelsson a égalé le score un peu plus tard, à 12:48.