NOUVELLES

Tomas Kaberle recommence à s'entraîner avec le CH mais il ne jouera pas mardi

26/03/2012 01:32 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

BROSSARD, Qc - Tomas Kaberle pourrait revenir au jeu ce week-end et Mathieu Darche risque de suivre peu après. Mais il n'y aura pas de renforts en vue du match que le Canadien disputera mardi, au Centre Bell, contre les Panthers de la Floride.

Kaberle était de retour à l'entraînement, lundi à Brossard, mais il portait un maillot de couleur turquoise, signifiant qu'il n'acceptait aucun contact de la part des ses coéquipiers. Même si le défenseur tchèque a laissé entendre après l'entraînement que rien n'est impossible, l'entraîneur Randy Cunneyworth a exclu toute possibilité que le no 22 affronte les Panthers. On vise plutôt un retour en vue des deux matchs suivants, vendredi à New York contre les Rangers et samedi à Washington, contre les Capitals.

«J'espère être de retour le plus tôt possible, a indiqué Kaberle. Nous y allons une journée à la fois. Ce n'est pas facile de patiner loin de ses coéquipiers mais je me sens bien. Deux ou trois entraînements avec les gars devraient suffire pour que je sois prêt à revenir.»

Kaberle a fait savoir qu'il s'est blessé lors du match du 10 mars dernier à Vancouver. Il a affronté les Sabres deux jours plus tard, mais il aurait peut-être mieux valu pour lui de ne pas jouer à Buffalo, a-t-il reconnu. Il raté six matchs depuis deux semaines, dont un en raison de la naissance de son fils.

«Ce sont des choses qui arrivent parfois», a-t-il dit de la décision de continuer à jouer, avant de préciser que son garçon était en parfaite santé et qu'il s'attendait davantage à ce qu'il devienne un médecin qu'un hockeyeur professionnel.

Mathieu Darche et Travis Moen ont patiné eux aussi, mais à part des autres, sur la patinoire secondaire du Complexe sportif Bell. Le premier est plus proche d'un retour à l'entraînement régulier que le second, a fait savoir Cunneyworth.

Darche a indiqué que si le Tricolore n'était pas mathématiquement éliminé des séries, Moen et lui auraient peut-être déjà recommencé à s'entraîner avec leurs coéquipiers. Il a reconnu en avoir sué un bon coup lors des exercices de patinage imposés par Pierre Allard, lundi, mais il s'est dit encouragé par le fait d'y avoir bien répondu.

«Travis et moi, on se sentait comme des fumeurs. C'est comme si on avait fumé un paquet avant d'aller sur la glace. On avait de la misère à respirer un peu, a décrit Darche. Ç'a été la séance de patinage la plus ardue auquelle j'ai eu droit depuis mon retour. Mais ma réaction a été très bonne, alors c'est très bon signe.»

Darche est quand même resté prudent en ce qui concerne la date de son éventuel retour au jeu.

«On y a va une journée à la fois. Si ce n'est pas en fin de semaine, ce sera la semaine prochaine j'espère», a-t-il dit.

Yannick Weber était absent de l'entraînement après avoir raté la rencontre de samedi à Philadelphie. Ce n'est que dans les prochaines heures que le CH en saura plus sur la gravité de son cas. Le défenseur suisse s'est blessé pendant le match de vendredi au Centre Bell, face aux Sénateurs d'Ottawa, et devrait donc rater lui aussi le match contre les Panthers.

Rappelé samedi afin d'affronter les Flyers, Frédéric St-Denis a été jumelé à Chris Campoli pendant les exercices réguliers. Josh Gorge a de nouveau été jumelé à P.K. Subban et Andrei Markov, à Alexei Emelin.

Retour au naturel

Chez les attaquants, Lars Eller aura droit à un retour «au naturel» et Louis Leblanc à une promotion face aux Panthers.

Utilisé à l'aile la semaine dernière, Eller a retrouvé sa position de centre entre Ryan White et Mike Blunden pendant l'entraînement de lundi. Louis Leblanc s'est retrouvé aux côtés de Tomas Plekanec et Rene Bourque, et c'est cette unité qui devrait être mise de l'avant mardi soir, a indiqué Cunneyworth. Le trio composé de David Desharnais, Max Pacioretty et Erik Cole est resté intact.

«Sa position naturelle est celle de centre, a dit Cunneyworth de Eller. Il a fait du bon travail pour nous à cette position, qu'on lui donne un mandat défensif ou plus offensif.»

Leblanc, lui, aura l'occasion de se mettre en valeur aux côtés de deux vétérans.

«J'ai été jumelé à eux à Calgary (le 6 mars), donc on a déjà joué ensemble un peu, a souligné Leblanc. Ce sont deux excellents joueurs. Je veux juste les aider et poursuivre ma progression.»

Eller s'est blessé à la bouche quand il a reçu une rondelle au visage pendant l'entraînement mais il devrait être à son poste mardi. Tout en prenant soin de préciser, sourire en coin, que l'attaquant danois avait subi une blessure «au haut du corps», Cunneyworth a ajouté à la blague qu'Eller avait perdu «une dent du haut» de la bouche, pour ainsi parodier l'habitude qu'ont pris les clubs de la LNH à rester flous quand il décrivent la nature des blessures subies par leurs joueurs.

«Je ne crois pas que ce soit sérieux, a résumé Cunneyworth. Les gars subissent ce genre de blessures assez fréquemment. Mais sa carrière de mannequin est officiellement terminée.»

Quatre joueurs se sont partagé la tâche au sein du quatrième trio, lundi, soit Petteri Nokelainen, Brad Staubitz, Aaron Palushaj et Blake Geoffrion.

PLUS:pc