NOUVELLES

Micro ouvert: Barack Obama préfère en rire qu'en pleurer

26/03/2012 10:12 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

SEOUL, Corée du Sud - Barack Obama ne semble pas s'inquiéter d'avoir été attrapé en train de discuter en privé avec le président russe, Dmitri Medvedev, alors que son micro était resté ouvert.

À l'ouverture du sommet international sur la sécurité nucléaire à Seoul lundi, le président américain était sur le point de s'asseoir quand il a aperçu M. Medvedev deux sièges plus loin. Il l'a alors interpellé tout en faisant mine de couvrir son micro.

Le leader russe et lui ont ensuite ri de bon coeur en se serrant la main. Les photographes et les journalistes ont été témoins de ce moment.

Plus tôt lundi, M. Obama avait été surpris en train de dire à son homologue russe qu'il aurait plus de latitude pour négocier avec la Russie au sujet de la défense antimissile après les élections présidentielles américaines.

Les républicains se sont aussitôt emparés de ce commentaire, soutenant que le président avait un ordre du jour secret, incluant d'importantes concessions à la Russie, qu'il mettrait à exécution s'il était réélu.

PLUS:pc