NOUVELLES

Les 125 chiens et 15 chats saisis à Adstock seront offerts à l'adoption

26/03/2012 07:14 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Les 125 chiens et la quinzaine de chats saisis vendredi dernier dans un centre d'élevage commercial d'Adstock, dans la région de Chaudière-Appalaches, seront offerts à l'adoption.

Les raisons qui ont été invoquées pour procéder au retrait des animaux sont liées aux mauvaises conditions de garde.

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) a effectué la saisie en collaboration avec ANIMA-Québec et la Humane Society International Canada.

Les chiens et les chats ont été cédés à ANIMA-Québec par le propriétaire, et des vétérinaires ainsi que des techniciens en santé animale s'emploient à soigner les animaux qui sont gardés dans un refuge d'urgence afin de s'assurer de leur état de santé.

Ils seront par la suite stérilisés et identifiés, puis offerts à l'adoption par l'entremise des Sociétés protectrices des animaux (SPA) et des Sociétés pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), a indiqué lundi le MAPAQ.

Le ministère a aussi mentionné que 20 chiens nécessitent des traitements spécifiques, alors que certains sont affectés de problèmes parasitaires et dermatologiques.

L'établissement visé, qui n'a pas été identifié par le ministère, a échoué une inspection de la Humane Society International (HSI). Cette organisation a constaté de nombreuses infractions liées à la sécurité et au bien-être des nombreux chiens qui se trouvaient sur place.

Lors de leur visite des installations, les inspecteurs d'ANIMA-Québec, mandatés par le MAPAQ, ont jugé que les chiens n'étaient pas gardés dans un endroit considéré salubre et convenable.

Ils ont alors recommandé de procéder à une saisie, en vertu de la Loi sur la protection sanitaire des animaux.

Aucune arrestation n'a encore été effectuée dans le dossier.

PLUS:pc