NOUVELLES

Le président Mwai Kibaki annonce la découverte de pétrole au Kenya

26/03/2012 12:04 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

NAIROBI, Kenya - Le président kényan Mwai Kibaki a annoncé lundi que du pétrole a été découvert dans son pays pour la première fois, tout en avertissant que la viabilité commerciale de cette "percée majeure" restait incertaine.

Le gisement a été découvert ce week-end dans la région de Turkana (nord-ouest).

«C'est la première fois que le Kenya fait une telle découverte et c'est une très bonne nouvelle pour notre pays», a déclaré M. Kibaki.

«C'est toutefois le début d'un long chemin pour faire de notre pays un producteur de pétrole, ce qui prend généralement plus de trois ans.»

La compagnie pétrolière britannique Tullow Oil, qui a mené les travaux de prospection, a précisé que le pétrole découvert était de haute qualité et avait été trouvé sur un site baptisé Ngamia-1, dans le comté de Turkana, près de la frontière avec l'Ouganda et le Sud-Soudan. Ngamia a fait l'objet d'un forage de 1041 mètres de profondeur, et la prochaine étape, qui sera achevée en mai, consiste à creuser jusqu'à 2700 mètres de profondeur, selon Tullow.

La découverte constitue un excellent départ pour la campagne d'exploration lancée par Tullow au Kenya et en Ethiopie, a déclaré Angus McCoss, un responsable de la firme. D'autres sites potentiels similaires ont été identifiés, selon la compagnie, qui précise travailler en partenariat avec les autorités kényanes.

La découverte n'est que le début d'un long processus, note George Cazenove, porte-parole de Tullow. Et de citer l'exemple de l'Ouganda où du pétrole a été découvert pour la première fois en 2006, mais où la production ne devrait commencer que l'an prochain pour atteindre son plein régime qu'en 2016.

Cité par le quotidien kényan «Daily Nation», le ministre kényan de l'Energie Kiraitu Murungi a déclaré avoir été informé par Tullow que les gisements pétroliers du Kenya pourraient être plus importants que ceux de l'Ouganda. M. Cazenove a refusé de commenter cette déclaration, mais a estimé que le potentiel pétrolier des deux pays était similaire.

Tullow travaille en partenariat avec la compagnie Africa Oil sur le site de la découverte.

PLUS:pc