NOUVELLES

Le nouveau Jet Tim Tebow rencontre les médias new-yorkais au complexe du club

26/03/2012 04:42 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

FLORHAM PARK, États-Unis - Tim Tebow a eu son baptême de feu des médias new-yorkais, lundi, et il a navigué le tout avec la même grâce qui lui a valu une multitude de supporters un peu partout.

Souriant, poli et en contrôle au complexe d'entraînement des Jets, le réserviste le mieux connu de la ligue a voulu atténuer toute apparence de conflit avec le quart partant Mark Sanchez.

«Moi et Mark avons une excellente relation, a dit Tebow. Nous sommes amis depuis trois ans, et nous échangeons déjà des messages texte. Nous allons avoir un excellent partenariat de travail, et je pense que nous allons bien nous amuser.»

Acquis mercredi dernier des Broncos, le quart de 24 ans, dont le style de jeu peut être auss excitant que problématique, a connu une saison 2011 marquée par plusieurs remontées stupéfiantes, faisant passer Denver d'une fiche de 1-4 à une victoire en matches éliminatoires. Les Jets espèrent bien qu'il causera encore des surprises.

«C'est à espérer que je puisse un peu améliorer l'équipe, dit Tebow, vêtu d'un complet gris et d'une cravate vert pâle. Je crois pouvoir amener quelque chose. C'est ce que j'espère, et ça fait partie de mes prières.»

Le premier défi n'a pas tardé, les Jets l'envoyant seul répondre aux questions, lors de ce qui était sans doute la plus grosse conférence de presse de l'histoire pour un réserviste. Pas de problème: d'une voix assurée, Tebow a parlé avec les journalistes pendant plus d'une demi-heure. Plus de 200 membres des médias s'y trouvaient.

L'entraîneur Rex Ryan, le d.g. Mike Tannenbaum et le proprio Woody Johnson n'y étaient pas, se trouvant plutôt aux réunions de la NFL en Floride. Tebow n'était pas accompagné de coéquipiers, mais il dit avoir déjà parlé avec plusieurs d'entre eux.

«Au bout du compte, je vais juste être moi-même et m'amuser», a dit Tebow.

Bien que Ryan et Tannenbaum insistent pour dire que Sanchez est le no 1, on verra souvent Tebow sur le terrain. Ryan a laissé entendre qu'il pourrait être utilisé à une autre position que quart, faisant souvent référence à lui en tant que joueur de football.

«Il n'y a aura pas de meilleur quart en formation 'wildcat', mais je ne pense pas que ça va être son seul rôle, a dit Ryan. Nous allons voir.»

Tebow dit qu'il est avant tout un quart, mais qu'il est ouvert à toute contribution pour aider son équipe.

Tebow a aussi évoqué ses croyances chrétiennes, qui font rayonner son étoile au-delà des terrains de football. Il a dit que sa foi est la chose la plus importante pour lui, mais il ne voulait pas que ça devienne le sujet principal de la conversation, lundi.

«Je suis pas mal sûr que je ne suis pas le premier athlète à poser le genou au sol et à prier, mais c'est devenu connu comme du 'Tebowing,' a t-il dit. Je ne suis pas certain pourquoi.»

PLUS:pc