NOUVELLES

Il n'y a pas de course aux armements dans l'Arctique, selon une étude

26/03/2012 02:07 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

STOCKHOLM - Un groupe de recherche suédois affirme que l'accroissement du potentiel militaire dans l'Arctique demeure «limité» et que rien ne permet de croire à une course aux armements dans la région.

Le rapport de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) ajoute que la ruée vers les ressources naturelles arctiques rendues accessibles par le réchauffement climatique ne «s'est pas révélée être une affaire militaire».

Le SIPRI a toutefois souligné que le Canada, le Danemark et la Norvège augmentent actuellement leurs capacités militaires dans la région, tandis que la sécurité de l'Arctique n'est qu'une «composante mineure» de la politique de défense américaine.

En bref, estime l'organisme, «rien ne permet de conclure à une course aux armements dans l'Arctique». Il précise par contre que des préoccupations concernant la stabilité de la région «ne peuvent être entièrement écartées».

Le rapport du SIPRI a été publié lundi à l'ouverture d'une rencontre du Conseil de l'Arctique, à Stockholm.

PLUS:pc