NOUVELLES

Défense antimissile: Obama demande à la Russie d'attendre après l'élection

26/03/2012 02:32 EDT | Actualisé 26/05/2012 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - Le président américain Barack Obama a indiqué lundi au leader russe qu'il aura plus de flexibilité après la présidentielle de novembre pour discuter de l'épineux dossier de la défense antimissile.

Le commentaire de M. Obama a été capté à son insu par un microphone demeuré ouvert.

Le président américain a expliqué au président russe sortant Dimitri Medvedev que cette élection est sa dernière, après quoi il jouira de davantage de flexibilité pour agir. Le réseau ABC News affirme que M. Medvedev a répliqué, en anglais, comprendre sa position, avant de promettre transmettre l'information au président-élu Vladimir Poutine.

MM. Obama et Medvedev se rencontraient à Séoul, en Corée du Sud. Cette conversation ne devait pas être rendue publique.

Placée devant le fait accompli, la Maison Blanche a expliqué que les commentaires du président reflètent une simple réalité politique, à savoir que la situation domestique qui prévaut cette année aussi bien aux États-Unis qu'en Russie compliquera tout déblocage éventuel dans ce dossier.

L'adversaire probable du président Obama lors de la présidentielle de novembre, le candidat à l'investiture républicaine Mitt Romney, n'a pas mis de temps à bondir sur cette affaire, estimant que ces commentaires démontrent clairement que le président est prêt à baisser les bras face aux Russes dans le dossier antimissile.

M. Romney a ajouté que les Américains ont le droit de savoir dans quel autre dossier M. Obama prévoit faire preuve de «flexibilité» après son élection.

PLUS:pc