Huffpost Canada Quebec qc

Négociations sur un accord de libre-échange entre le Canada et le Japon

Publication: Mis à jour:
CANADA JAPON LIBREECHANGE
Stephen Harper lors de sa conférence de presse dimanche au Japon. (Photo AFP) | AP

YURIAGE, Japon - Le premier ministre canadien Stephen Harper a pu constater de ses propres yeux, lundi, toute l'ampleur des dégâts causés par le puissant tremblement de terre et le tsunami ayant frappé le nord-est du Japon l'an dernier.

M. Harper a fait une escale à Yuriage, une petite ville d'environ un million d'habitants dans la province de Miyagi, au coeur du désastre du 11 mars qui a fait 19 000 victimes. La ville se trouve à environ 90 kilomètres de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi, lourdement endommagée par le sinistre.

Un peu plus d'un an plus tard, les vestiges du séisme, d'une magnitude de 9,0, et du tsunami qui a suivi se trouvent partout.

Avant de se diriger vers Séoul pour participer à un sommet sur la sécurité nucléaire, M. Harper s'est rendu dans une école secondaire où 14 étudiants et 20 enseignants ont été ensevelis par la catastrophe naturelle. Il a également rencontré le maire de Yuriage et visité un temple pour offrir ses condoléances.

La veille, M. Harper s'était réjoui du début de négociations sur un accord de libre-échange avec le Japon, un moment qu'il avait qualifié d'«occasion historique», tandis que des experts des questions économiques lançaient une mise en garde au sujet des périls que présente l'ouverture des frontières canadiennes à la troisième économie mondiale.

M. Harper en a fait l'annonce avec son homologue japonais, Yoshihiko Noda, à la suite d'une rencontre bilatérale qui s'est déroulée à Tokyo, et il a estimé qu'un partenariat avec le Japon offrirait de nombreuses opportunités économiques au Canada.

«Le potentiel d'échanges commerciaux accrus entre nous qui donneront lieu à la création d'emplois, à une croissance et à une prospérité à long terme est vraiment énorme», a déclaré le premier ministre fédéral à la suite de son entretien avec M. Noda.

M. Harper a estimé que les exportations canadiennes au Japon pourraient augmenter dans une proportion de quelque 66 pour cent, et il s'est engagé à faire le nécessaire afin de protéger les secteurs qui pourraient être en péril.

«Nous allons nous assurer lorsque nous nous installerons à la table de négociation, comme nous le faisons lors de toutes les négociations, de chercher à obtenir une entente qui ne sera pas seulement bonne pour l'économie canadienne dans son ensemble, mais aussi qui protégera tous nos différents secteurs. Voilà notre ambition, mais nous devons faire ce qu'il y a de mieux pour l'économie canadienne entière», a-t-il dit.

Pour y arriver, les spécialistes affirment que le Canada devra hausser son niveau de jeu parce que les Japonais sont des négociateurs durs et aguerris, probablement les plus ferrés auquel le gouvernement Harper fera face depuis qu'il a entrepris sa série de négociations bilatérales.

«Nous avons affaire en Extrême-Orient à des États sophistiqués avec de solides équipes de négociateurs, et souvent de forts groupes de pression nationaux», a indiqué Gordon Houlden, spécialiste des échanges commerciaux et ancien responsable du gouvernement.

M. Harper a indiqué qu'une entente donnerait de la vigueur à l'économie canadienne en générant des milliards de dollars additionnels dans le commerce avec le Japon.

Après avoir été écartés des négociations touchant le Partenariat transpacifique, les deux pays ont entrepris une étude conjointe de coopération économique. Des officiels du gouvernement canadien ont expliqué que cette étude faisait état de secteurs commerciaux complémentaires pour le Canada et le Japon.

Le premier ministre Noda a également annoncé que son pays et le Canada envisageaient une coopération portant sur des questions de défense et de sécurité, y compris l'établissement d'une base de ravitaillement que les militaires canadiens pourraient utiliser en cas d'urgence.

Le premier ministre Harper se trouve au Japon dans le cadre d'une tournée commerciale en Asie.

Sur le web

Le Figaro - Flash Eco : Traité de libre échange Japon/Canada

Vers un accord de libre-échange Canada-Japon | Économie | Radio ...

Stephen Harper au Japon pour discuter libre-échange | Économie ...

Lancement des négociations d'un accord de libre-échange Canada ...

Japon et Canada vont ouvrir des négociations pour un traité de libre ...

Japon et Canada vont ouvrir des négociations pour un traité de libre ...

Vers un accord de libre-échange Canada-Japon - Information sur la ...

Japon et Canada vont ouvrir des négociations pour un traité de libre ...

Japon et Canada vont ouvrir des négociations pour un traité de ...

Japon et Canada vont ouvrir des négociations pour un traité de ...

Bœuf Canada Inc. se réjouit de l'accord de partenariat économique ...

La Thaïlande veut un accord de libre-échange avec le Canada

Stephen Harper se rendra en Asie pour la seconde fois en deux mois