NOUVELLES

Curling féminin: une première médaille d'or pour la Suissesse Mirjam Ott

25/03/2012 02:36 EDT | Actualisé 25/05/2012 05:12 EDT

LETHBRIDGE, Alta. - La Suissesse Mirjam Ott a décroché la médaille d'or au championnat mondial de curling féminin, dimanche, grâce à une victoire de 7-6 face à la Suède de Margaretha Sigfriddson.

Il s'agissait d'un premier championnat du monde féminin pour Ott et d'un premier pour la Suisse depuis 1983, alors qu'Erika Mueller avait remporté les grands honneurs.

Ott est une double médaillée d'argent olympique, elle dont le meilleur résultat remontait à 2008, alors qu'elle avait gagné le bronze.

La skip suisse et son équipe formée de Carmen Schaefer, Carmen Kueng et Janine Greiner, représentent le Club de curling de Davos.

Elles avaient perdu face aux Suédoises lors de la ronde préliminaires ainsi qu'en éliminatoires, mais les ont vaincues lorsque les enjeux étaient les plus importants.

Le bronze pour le Canada

L'Albertaine Heather Nedohin a quant à elle gagné le bronze, plus tôt dimanche.

Nedohin et sa brigade d'Edmonton l'ont emporté 9-6 contre la Corée du Sud, menée par Ji-Sun Kim. Kim avait battu les Canadiennes 4-3 la veille.

Nedohin a filé vers la victoire après avoir inscrit trois points au cinquième bout, pour ainsi dénouer une impasse de 3-3.

Cependant, avec les Jeux olympiques d'hiver qui approchent dans moins de deux ans, est-ce que les meilleures joueuses canadiennes seront équipées pour rivaliser avec des pays émergents au curling?

Les Canadiennes ont remporté le championnat du monde trois fois au cours de la dernière décennie. Aux Jeux olympiques, elles ont obtenu deux médailles de bronze et une autre d'argent depuis la victoire de Sandra Schmirler aux Jeux de Nagano en 1998 — alors que le curling faisait son entrée officielle à cette compétition internationale.

Les Canadiens, eux, ont régulièrement occupé les plus hautes marches du podium avec six titres mondiaux et deux médailles d'or olympiques au cours des 10 dernières années.

Les équipes masculines sont plus nombreuses que celles féminines au Canada, ce qui fait que le processus de sélection naturel génère des équipes qui sont plus aptes à dominer leurs rivales.

D'ailleurs, cette réalité sera observable lors du championnat du monde de curling masculin, qui se mettra en branle samedi prochain à Bâle, en Suisse. Glenn Howard, Wayne Middaugh, Brent Laing et Craig Savill, qui sont tous issus du club de curling Coldwater, en Ontario, représenteront l'unifolié.

Le prochain championnat du monde de curling féminin se tiendra à Riga, en Lettonie.

PLUS:pc