NOUVELLES

Castroneves gagne la première course de la saison en IndyCar; Tagliani au 15e rang

25/03/2012 04:01 EDT | Actualisé 25/05/2012 05:12 EDT

ST. PETERSBURG, États-Unis - Helio Castroneves a réussi une manoeuvre audacieuse pour dépasser Scott Dixon à St. Petersburgh, dimanche, remportant ainsi la première course de la saison en IndyCar.

Castroneves triomphait pour la troisième fois dans cette ville de la Floride. Le Brésilien tente de rebondir après la pire année de sa carrière. Il a connu en 2011 sa première saison sans victoire en IndyCar, terminant 11e au classement des points.

Après la course, Castroneves a stoppé sa Chevrolet de Penske Racing au 10e virage, renommé Dan Wheldon Way, en l'honneur du regretté double vainqueur des 500 milles d'Indianapolis. Après avoir grimpé la clôture, Castroneves est allé toucher l'enseigne où figure le nom de Wheldon.

«Ça ne fait aucun doute, celle-là c'est pour notre ami là-haut, Dan Wheldon», a déclaré Castroneves.

Wheldon a perdu la vie en piste à Las Vegas en octobre, durant la dernière course de la saison. Il avait 33 ans. Le natif de l'Angleterre habitait à St. Petersburg et c'est sa soeur cadette, Holly, qui a donné le coup d'envoi de la course, dimanche.

Dixon a terminé deuxième au volant de sa Honda, pour Target Chip Ganassi. Ryan Hunter-Reay a complété le podium pour Andretti Autosport, et a permis au manufacturier Chevrolet de s'emparer de deux des trois marches du podium.

Le Torontois James Hinchcliffe s'est lui aussi illustré à bord du bolide jadis piloté par Danica Patrick. Il s'était élancé de la quatrième position, et a terminé au même échelon.

Le pilote ontarien a opté pour une stratégie de deux arrêts aux puits, avec changement de pneus en fin de course seulement, ce qui a permis au bolide no 27 de l'écurie Andretti Autosport de se maintenir parmi le top-5 au cours de cette épreuve de 100 tours sur ce circuit routier de 1,8 mille.

Hinchcliffe a donné le crédit au directeur de course, George Klotz, et à ses coéquipiers chez Andretti, en dépit du fait que c'est le pilote qui a décidé d'effectuer le dernier arrêt aux puits.

À l'inverse, Will Power, qui avait la pole, n'a pas su compenser pour la décision de visiter les puits tôt dans la course, cheminant vers une septième place.

Pour sa part, Alexandre Tagliani, de Lachenaie, s'est dit frustré de sa 15e position à St. Petersburg. Son équipe, Bryan Herta Autosport, n'a pas eu le temps nécessaire pour préparer sa voiture no 98 Dallara en prévision de sa première course. En effet, le moteur Lotus qui propulse son bolide est arrivé en retard au circuit, ce qui a torpillé les efforts de son équipe pour le mettre à l'épreuve et ajuster la stratégie dans les puits.

«Nous avons eu passablement d'ennuis durant la course. Je crois que nous ne sommes pas tous bien synchronisés encore; plusieurs pépins doivent être réglés, a-t-il expliqué. Mais je suis très satisfait de la voiture. Je pense qu'elle a été très compétitive. À certains moments durant la course, nous étions au niveau du meneur, en termes de performance. Mais nous étions plutôt lents en ligne droite.

«Je crois que nous disposons d'une très bonne cohésion au sein de l'équipe, et avec ce groupe de gars ainsi que notre ingénieur, notre voiture devrait être parmi les cinq meilleures. Elle a démontré beaucoup de puissance, mais nous sommes handicapés en ce moment par notre moteur.»

Rubens Barrichello, une ancienne vedette de F1, a fini 17e à ses débuts en IndyCar.

PLUS:pc