Huffpost Canada Quebec qc

Benoît XVI désavoue les solutions reposant sur la puissance des armées

Publication: Mis à jour:
Le pape Benoît XVI est au Mexique. (Photo AP)
Le pape Benoît XVI est au Mexique. (Photo AP)

SILAO (Mexique), 25 mars 2012 (AFP) - Le pape Benoît XVI a désavoué les solutions reposant sur "la puissance des armées", appelant les Mexicains et les Latino-Américains à refuser la voie de la violence pour résoudre les crises, lors d'une messe dimanche au parc du Bicentenaire à Silao près de Leon.

Le "règne" du Christ "ne consiste pas dans la puissance de ses armées pour soumettre les autres par la force et la violence", a dit Benoît XVI au troisième jour de sa visite pastorale au Mexique.

"La royauté du Christ n'est pas comme beaucoup l'avaient comprise et la comprennent", a-t-il ajouté, dans une allusion indirecte à tous les chrétiens qui ont estimé que le christianisme pouvait s'imposer par la force des armes.

Evoquant la statue du "Christ-Roi", surplombant la hauteur toute proche du Mont Cubilete, symbole de la défense de la liberté religieuse, Benoît XVI a appelé les Mexicains à réfléchir à la vraie nature de ce "roi" qu'ils vénèrent, notamment en raison des persécutions anti-religieuses des années 20.

Le pape n'a pas fait référence à une situation particulière de violence, évitant toujours de montrer du doigt un pays ou un gouvernement, ou de recommander une solution précise, préférant rappeler les fondements de la foi chrétienne.

Le gouvernement du président Felipe Calderon est engagé dans une guerre avec les narco-trafiquants qui a fait 50.000 morts en cinq ans.

A plus de 350.000 fidèles réunis, selon les organisateurs de l'archevêché, à l'occasion d'une messe en plein air, le pape a souhaité que "le Christ règne dans leur vie et les aide à promouvoir avec audace la paix, la concorde", alors que "le peuple mexicain et bien d'autres de l'Amérique Latine" vivent "des moments à la fois de douleur et d'espérance".

"Les stratégies humaines ne suffiront pas pour nous sauver" dans la vie personnelle comme dans la vie communautaire, a ajouté le pape, faisant une comparaison avec l'histoire du peuple hébreu, racontée dans la Bible, "qui avait "pris conscience de la persistance du mal et du péché en son sein, comme une puissance pratiquement implacable et impossible à dépasser".

"Il (lui) restait seulement à se confier à la miséricorde de Dieu tout-puissant et dans l'espérance qu'il changera de l'intérieur, au fond du coeur, une situation insupportable, obscure et sans avenir", a-t-il dit.

Le pape a enfin évoqué la conférence des évêques de l'Amérique latine et des Caraïbes d'Aparecida, qu'il avait présidée au Brésil en 2007: "ils ont alors ressenti avec clairvoyance la nécessité (...) de revitaliser la nouveauté de l'Évangile" et de "résister à la tentation d'une foi superficielle et routinière, parfois fragmentaire et incohérente", a-t-il dit.

Sur le web

Le Figaro - International : Le Mexique célèbre Benoît XVI

Benoît XVI survole une statue symbole du Mexique catholique avant ...

Le pape Benoît XVI est arrivé au Mexique - Le Point

Benoît XVI au Mexique, une visite pontificale très politique - mexique ...

Benoît XVI rassemble 300.000 fidèles au Mexique

Au Mexique, Benoît XVI en rassembleur

Benoît XVI célèbre une grande messe pour les Mexicains près de Leon

Le premier discours du pape à son arrivée au Mexique

Voyage au Mexique : Benoît XVI missionnaire en terre de violences

Au Mexique, Benoît XVI prie la Vierge de Guadalupe

Accueilli chaleureusement au Mexique, Benoît XVI défend la liberté ...

En route vers le Mexique, Benoît XVI dénonce le "mensonge" du ...