Huffpost Canada Quebec qc

Les 2600 travailleurs d'Aveos transporteront leurs revendications à Ottawa

Publication: Mis à jour:
AVEOS
Les 2600 travailleurs d'Aveos transporteront leurs revendications à Ottawa lundi. (Photo PC) | ap

MONTRÉAL - Les 2600 travailleurs d'Aveos mis à pied la semaine dernière transporteront leurs revendications à Ottawa, lundi.

Aveos, sous-traitant d'Air Canada, a mis un terme à ses activités et amorcé la liquidation de ses actifs. Les ex-employés fondent maintenant espoir dans le gouvernement fédéral pour relancer les activités d'entretien des avions d'Air Canada.

Jean Poirier, vice-président de l'Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA), estime qu'Ottawa doit se commettre et s'imposer face au transporteur national.

De l'avis du syndicat, si le fédéral a pu investir jusqu'à 11 milliards $ pour le plan de sauvetage de General Motors, une entreprise américaine, qui mettait en péril 3000 emplois en Ontario, Ottawa doit faire de même pour les ex-employés d'Aveos.

Lundi, l'exécutif syndical de l'AIMTA entend obtenir des réponses et surtout convaincre le ministre des Transports Denis Lebel.

Des représentants syndicaux ont tenté, vendredi, de forcer une rencontre avec le ministre Lebel. Ils ont fait le pied de grue devant l'Université du Québec à Chicoutimi, en marge d'une annonce du ministre conservateur. L'échange, à l'extérieur, a été très bref, mais il s'est conclu sur l'invitation à reprendre les discussions en début de semaine.

«Sa porte est encore ouverte, comme il dit, alors lundi, je vais essayer d'entrer dans son bureau», a indiqué Jean Poirier.

Le porte-parole syndical croit qu'il en coûterait très peu aux contribuables, comparativement à la dépense pour sauver GM.

Sur le web

Fermeture d'Aveos - Québec menace de poursuivre Ottawa | Le Devoir

Aveos: des travailleurs poursuivent en vain Denis Lebel jusqu'à ...

Aveos: Québec menace Ottawa de poursuites | Tommy Chouinard et ...

Aveos : Québec étudie les recours possibles contre Air Canada et ...

Les travailleurs laissent passer des employés d'Air Canada