NOUVELLES

Un incendie en Virginie-Occidentale fait huit morts, dont six enfants

24/03/2012 03:29 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

CHARLESTON, États-Unis - Huit personnes, dont une femme qui célébrait son 26e anniversaire et six jeunes enfants qui avaient passé la nuit dans la maison de celle-ci après la fête, sont décédés en Virginie-Occidentale après qu'un incendie eut ravagé la résidence de deux étages dans laquelle ils dormaient, ont annoncé les autorités et les témoins samedi.

Les fonctions vitales d'un autre enfant sont maintenues artificiellement, mais Danny Jones, le maire de la ville de Charleston — où l'accident a eu lieu — craint que l'enfant ne survive pas.

Les enfants qui sont décédés avaient entre 18 mois et 8 ans.

Une enquête a été ouverte sur la cause de l'incendie, qui semble s'être déclenché au premier étage de la maison, selon le sous-chef du service d'incendie de la ville, Bob Sharp.

M. Jones a précisé que la résidence n'était pas équipée de détecteurs de fumée. En fait, deux détecteurs de fumée ont été retrouvés dans la maison, mais l'un d'eux était déposé sur le comptoir, tandis que l'autre ne fonctionnait pas. Le maire a également dit croire que l'incendie était le plus meurtrier que la ville ait connu en au moins 60 ans.

M. Sharp a affirmé que deux des personnes tuées étaient des adultes et que les six autres étaient des enfants. Dix personnes se trouvaient à l'intérieur de la maison quand le feu s'est déclaré, vers 3h 30 du matin. Ils faisaient tous partie de la même famille.

M. Jones a déclaré qu'Alisha Carter-Camp faisait partie des victimes. Selon les voisins, la jeune femme était la fêtée, et un rassemblement familial était tenu en son honneur vendredi.

Quatre des victimes avaient trois ans: Jeremiah Camp, Elijah Scott et deux autres enfants identifiés par leur prénom seulement. Les autres personnes qui ont été tuées sont Keahna Camp, 8 ans, Emmanuel Jones, 18 mois et Alex Seal, un adulte dont l'âge n'a pas été divulgué.

Brian Timothy Camp, 7 ans, a été hospitalisé dans état critique. Une survivante d'âge adulte, Latasha Jones Isabell, est allée à l'hôpital mais on ignorait si elle y avait reçu des soins. Les autorités ne connaissent pas les liens de parenté qui unissent les victimes ni le nombre de personnes qui habitaient la maison.

PLUS:pc