NOUVELLES

Le président français Nicolas Sarkozy renforcerait les règles de l'immigration

24/03/2012 06:02 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

PARIS - S'il est réélu, le président français Nicolas Sarkozy a promis de retirer la France de la Convention de Schengen — qui promulgue l'ouverture des frontières des pays y adhérant — dès l'an prochain et ce, à moins que le pays ne voue davantage d'efforts afin de contrer l'immigration illégale.

Dans un discours de campagne prononcé samedi, M. Sarkozy a déclaré que l'espace Schengen aurait avantage à se doter d'un nouveau président et d'une nouvelle direction, avant d'ajouter que les pays membres qui ne respectent pas ses règles devraient être punis.

Et si ces changements n'ont pas lieu dans l'espace d'un an, a-t-il lancé, «la France prendra ses responsabilités et quittera Schengen».

M. Sarkozy a adopté une attitude rigide dans le dossier de l'immigration pendant toute sa carrière, et plus particulièrement durant sa campagne de réélection en vue du scrutin des mois d'avril et de mai.

L'espace Schengen facilite les déplacements des citoyens entre ses 25 pays membres. Certains déplorent que la Convention permette aux immigrants illégaux de traverser les frontières plus facilement.

PLUS:pc