NOUVELLES

Le jury rend des verdicts différents au procès Berton-Magher.

24/03/2012 12:54 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

QUEBEC - Le jury a rendu, samedi, des verdicts différents dans le procès des policiers Geoffrey Magher et Frank Berton, tous deux accusés de négligence criminelle et de voies de fait infligeant des lésions par complicité.

Frank Berton a été déclaré coupable des deux chefs d'accusation pesant contre lui tandis que son collègue Geoffrey Magher a été acquitté.

Le jury composé de six hommes et six femmes a rendu son verdict après quatre jours de délibérations.

Le juge Jacques Lévesque avait précisé, en donnant ses directives aux jurés, que chaque accusé pouvait recevoir des verdicts différents pour chacun des deux chefs d'accusation.

Les deux hommes étaient accusés d'avoir laissé un détenu pédophile se faire battre en août 2009 dans un fourgon cellulaire.

L'avocat du policier Frank Berton, Jean Asselin, avait tenté de défendre son client en faisant valoir que celui-ci n'avait nullement l'intention d'aider les agresseurs. Me Asselin a ajouté que son client ne savait pas que la victime et ses bourreaux seraient placés dans le même fourgon cellulaire.

De son côté, l'avocat du policier Goeffrey Magher, Me Carl Thibeau, a martelé à la cour que son client n'avait jamais été informé qu'il y avait un pédophile parmi les prisonniers. Il semble que le jury l'a suivi dans cette argumentation.

PLUS:pc